Easy Open : Pour faire du pied à une allemande

Easy Open : Pour faire du pied à une allemande

D’accord, la future remplaçante de l’actuelle Volkswagen Passat arbore une ligne sage, timide même. Pour autant, ses concepteurs se sont largement rattrapés dans un tout autre registre, celui des sophistications embarquées. Et à ce niveau, le premier constructeur européen est loin d’avoir fait du suivisme. Il a même placé la barre plus haute. Ainsi, la future Passat reprendra quelques systèmes encore indisponibles chez la plupart de ses concurrentes, à l’image du Park Assist qui peut gérer automatiquement une manœuvre de stationnement. Elle aura aussi une caméra capable de lire les limitations de vitesse de sur les panneaux de signalisation. Déjà vu chez Opel et Mercedes…
Mais il y a une véritable innovation que cette familiale inaugure : le système Easy Open. Il s’agit d’un dispositif qui actionne l’ouverture du coffre d’un simple mouvement du pied vers le bas du pare-chocs arrière. Malin et surtout très utile lorsqu’on a les deux bras chargés. Concrètement, un capteur situé au niveau du pare-chocs arrière détecte le mouvement du pied donné par le propriétaire du véhicule et le reconnaît en tant que tel, via des ondes transmises par la clé qui, elle, peut rester logée dans la poche de la personne. Il s’agit en fait du badge d’accès et de démarrage sans clé, appelé «Keyless Access» et déjà courant sur plusieurs voitures. Ce dernier élément (le badge d’accès) joue donc un rôle de transpondeur obligatoire au déverrouillage qui devient donc activable par ledit mouvement du pied. En revanche, le propriétaire de la Passat devra ensuite utiliser l’une de ses mains pour refermer sa malle. Une bonne claque donc. Moralité de l’histoire, avec toutes les sophistications qu’on voudra, l’automobile aura toujours encore quelque chose qui se fera à l’ancienne.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *