Embrayage : Bientôt, le diesel dominera vers le bas

On le sait depuis quelques années maintenant : le diesel a plus que gagné ses lettres de noblesse. C’est un mot qui n’est plus tabou, ni parmi les labels de luxe (Jaguar, Lexus…), ni sur le catalogue des marques sportives (BMW Motorsport, Mercedes AMG). Même le constructeur Porsche y a finalement succombé en le plaçant sous le capot de son tout-terrain à succès, le Cayenne. Bref, c’est bien la preuve que le carburant qui porte le nom de Monsieur Rudolf a le vent en poupe. Mais, au Maroc, ce serait carrément un sirocco, un mistral et même un blizzard que va souffler ce carburant sur les ventes de véhicules neufs. Cela, alors que la parité essence/diesel avait un peu changé durant ces dernières années et ce, à cause du faible gap tarifaire entre les deux carburants. En effet, de près de 74% en 2004, la part du Diesel sur les ventes de voitures –de tourisme– neuves avait chuté à un peu moins de 60% l’an dernier. Aujourd’hui et avec un prix de vente abaissé d’environ 25%, le diesel devient plus qu’intéressant. Une bonne affaire pour ceux qui veulent ménager leur budget. Du propriétaire de la grande routière à la conductrice d’une berline compacte. Mais pas rien que cela. Même les micro-citadines devraient y basculer. Des petiotes qui sont, pour la plupart, importées d’Asie et dont certaines existent aussi en moteur diesel. C’est le cas des coréennes Kia Picanto et Hyundai i10, toutes deux animées du même bloc, le 1.1 CRDi qui délivre 75 chevaux. Pas mal ! La Citroën C1 n’est pas en reste, avec son 1.4 HDi 55 qui a contribué à en faire le troisième modèle le plus vendu de son segment sur le marché français en 2008. Chez Ford, le 1.3 TDCi de la nouvelle Ka serait une arme redoutable pour introduire cette micro-citadine au Maroc.
Bref, au prix où il est vendu à la pompe, le gazole a toutes ses chances de pénétrer le segment des toutes petites. Autrement dit, la dernière baisse opérée sur le prix des carburants au Maroc devrait faire réfléchir les importateurs automobile dans ce sens. A coup sûr, celui qui dégainera le premier marquera un joli point. Il aura peut-être même une longueur d’avance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *