«En 2008, Kia Motors Maroc va encore surprendre»

«En 2008, Kia Motors Maroc va encore surprendre»

ALM : Quel bilan commercial dressez-vous pour Kia Motors Maroc par rapport à l’année écoulée ?
Amine Belkhouya : Nous sommes évidemment satisfaits de nos résultats au titre de l’année 2007 et qui nous classent à la première position dans le marché des véhicules particuliers importés. Nous venons de terminer l’année avec 8.182 unités vendues, soit une part de marché dépassant les 13% et une progression de 84% par rapport à 2006. Cette performance est à mettre à l’actif de plusieurs actions de marketing, de service et de couverture du territoire. Par ailleurs, nous avons bénéficié du support entier en inconditionnel de Kia Motors Corporation. Aujourd’hui, le Maroc est un marché qui est cité en exemple lors des conventions internationales des distributeurs. Nous sommes d’autant plus confiants pour l’année 2008, où nous aurons à lancer plusieurs modèles et inaugurer d’autres points de ventes. Kia Motors Maroc recèle encore du potentiel. De plus, le passage à la garantie de 5 ans va davantage consolider notre image de marque fiable auprès de notre clientèle.

N’est-il pas risqué pour un importateur comme KMM d’être presque tributaire d’un modèle unique pour pouvoir se maintenir haut dans les ventes?
La Picanto est un best-seller qui nous a effectivement portés à la première position du marché. Il s’en est vendu 6.096 unités en 2007, ce qui lui confère le titre de véhicule importé le plus vendu au Maroc de tous les temps. Pour ce qui est de la dépendance que vous évoquez, je vous rappelle que la Picanto est un produit qui s’est bâti une forte image depuis son lancement en 2004.
Vous pouvez vous en apercevoir au niveau des anciens clients. Nous avons un taux de satisfaction qui dépasse les 95%. D’autre part, la cote de la Picanto sur le marché de l’occasion est forte. Enfin, je vous signale que la Picanto est resté au top de sa forme même à la veille de son restylage. Si avec tous ces éléments, vous continuez de parler de dépendance, alors je dirais que nous en sommes ravis.

Sachant que plus 75% des Kia vendues au Maroc sont des Picanto et que ce modèle reste agressif en terme de prix,  KMM est-elle alors une entreprise rentable ?
Une entreprise ne peut pas continuer à vivre si elle n’intègre pas des paramètres de rentabilité dans sa vision de développement. Actuellement, KMM est inscrite dans une logique d’investissement que les actionnaires soutiennent sans réserve. Et c’est cela qui nous a permis d’arriver à la position et au niveau où nous sommes aujourd’hui.

Les Marocains ont remarqué que KMM s’est fortement investie dans le sponsoring d’évènements sportifs en 2007. Pensez-vous que de tels investissements (sponsoring) aient suffisamment d’impact sur le plan commercial pour être justifiés ?
Il faut savoir que le sponsoring sportif est une composante essentielle dans la stratégie de conquête lancée par le constructeur il y a près de 10 ans. Au Maroc, nous ne ferons que la décliner, tout en bénéficiant des actions entreprises au niveau international comme la Coupe du monde de football, la Coupe d’Europe UEFA, l’Open d’Australie et la Coupe Davis de tennis. Le sport est une plate-forme de communication de masse, très rapide et porteuse de beaucoup d’émotions. Il (NDLR : le sport) apporte donc énormément de notoriété à la marque Kia. Aujourd’hui, nous investissons beaucoup dans le sport, mais il nous le rend si bien. Voyez vous-mêmes les résultats. 2008 sera l’année du sport par excellence chez Kia Motors Maroc.

Ayant clôturé l’année 2007 en étant n°1  – entre autres- du segment des monospaces compacts, n’est-il pas dès lors intéressant de capitaliser sur ce leadership et importer le Carnival ?
Le Carnival sera lancé dans quelques jours, avec de nouvelles prétentions. Nous n’avons pas l’intention de faire de la figuration mais d’animer réellement le marché avec ce grand monospace, qui sera d’emblée disponible en version 8 et 11 places. Les équipements, la motorisation et les tarifs seront à la hauteur des attentes.

Pourquoi l’Optima et la cee’d tardent-elles à intégrer le catalogue de KMM?
L’absence de l’Optima de notre catalogue est due aux problèmes du gazole distribué au Maroc. Après plusieurs mois d’attente négative, nous allons bientôt lancer ce véhicule en sa seule version essence. Quant à la cee’d, vous savez très bien que c’est un véhicule qui est fait par et pour l’Europe. Mais, nous sommes actuellement en négociations avancées avec le constructeur pour l’introduire au Maroc, vue la proximité culturelle que nous avons avec les pays méditerranéens. La cee’d sera parmi les grandes attractions du Salon Auto-Expo 2008.

Quelles sont les autres nouveautés de KMM à venir sur le marché marocain en 2008 ? Le Borrego en fera-t-il partie?
Nous venons de lancer la Picanto restylée. S’en suivront la nouvelle Opirus et la Cerato restylée. Je préfère m’arrêter là pour ne pas gâcher l’effet de surprise. Mais je peux vous dire que l’année 2008 sera suffisamment riche pour nous permettre de conserver notre position de leader du marché. Quant au Borrego, il vient d’être lancé sur le marché américain avec un V8 essence conçu par Kia. Sa diffusion dans le reste du monde n’est pas encore à l’ordre du jour. Pour autant, cela ne nous empêchera pas cette année de nous distinguer sur le marché. En 2008, Kia Motors Maroc va encore surprendre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *