En vertu d’une convention signée par DFSK et Africa Motors : Des ventes prévisionnelles de 10.000 unités à partir de 2020

En vertu d’une convention signée par DFSK et Africa Motors : Des ventes prévisionnelles de 10.000 unités à partir de 2020

L’entreprise DFSK et Africa Motors viennent de signer, à Casablanca, un nouvel accord de partenariat.

Un document signé par Zhang Xinhai, directeur général de l’entreprise qui produit des véhicules chinois et Abdellah El Mouadden, directeur général d’Africa Motors, filiale du Groupe Auto Hall et distributeur exclusif de cette entreprise au Maroc et dans plusieurs pays du continent. «Cette convention signe une montée en puissance de leur collaboration avec un élargissement de la gamme (introduction des voitures pour particulier) et, en décembre de cette année, la mise sur le marché de véhicules utilitaires légers montés au Maroc. Puis, dès 2020, ce sera au tour des véhicules électriques DFSK de faire leur entrée au Maroc et sur le continent», précisent les initiateurs.

Outre l’introduction de la gamme de véhicules particuliers, cette année 2019 est marquée, selon la même source, par l’implantation d’une première unité de montage sur place. Celle-ci concernera, dans un premier temps, les véhicules utilitaires légers mais «elle pourrait s’étendre à d’autres modèles dans le futur».

 

Dès l’année prochaine, l’arrivée des véhicules électriques devrait encore renforcer la présence de DFSK au Maroc, et plus largement en Afrique. Les partenaires tablent sur des ventes prévisionnelles de 10.000 unités, à partir de l’année 2020. A propos d’Africa Motors, la même source indique que cette filiale est la dernière-née du Groupe Auto Hall. Elle a été créée en 2015 pour «développer l’activité d’Auto Hall avec la Chine et plus particulièrement avec un de ses plus grands constructeurs Dongfeng». Cette entité a été, au vu de l’expérience d’Auto Hall dans le secteur du matériel roulant, choisie par DFSK, joint-venture du Groupe Dongfeng et Sokon, pour représenter «en exclusivité la marque chinoise au Maroc ainsi que dans plusieurs pays d’Afrique».

Pour rappel, cette collaboration s’est concrétisée, en 2016, par l’introduction sur le marché marocain d’une gamme de pick-up et de mini véhicules dans le segment des véhicules utilitaires légers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *