Essai Audi Q5 : Un SUV qui a les épaules larges !

Essai Audi Q5 : Un SUV qui a les épaules larges !

Vous voulez un 4×4 qui a les mêmes qualités dynamiques qu’une berline et qui est capable de prendre la clé des champs et se jouer des chemins de traverse à n’importe quel moment ? Eh bien, ne cherchez plus ! Pour avoir essayé le Audi Q5 aussi bien sur le bitume que sur les sentiers tortueux du désert d’Agafay aux environs de Marrakech, nous pouvons dire sans conteste qu’il s’agit d’un choix judicieux. Parfaitement efficace sur route, l’Audi Q5 ne se ridiculise pas sur des chemins creux, loin de là !

Petit frère du Q7

Pas de dépaysement : de l’arrière, le Q5 ressemble fortement à son grand frère, le Q7. A échelle réduite, bien entendu ! La face avant de la finition S Line devient plus agressive, avec un grillage façon «coupe-frites» et un bouclier qui prend du muscle avec l’immense calandre. Un détail particulier, la signature «Q5» apparaît même sur les clignotants ! De profil, notre Q5 S Line en impose avec ses jantes de 19 pouces de série (jusqu’à 20 pouces en option !). Le nouveau 4×4 premium d’Audi partage sa base avec la familiale A4 et le coupé A5. Avec une longueur de 4,63 m, le Q5 s’annonce parmi les plus spacieux de sa catégorie. Les feux arrière sont composés de diodes entièrement intégrées au hayon. Une indication «Quattro» trône sur le hayon arrière. Il s’agit de l’appellation commerciale retenue par Audi pour ses modèles dotés d’une transmission intégrale.

Cossu !

A l’intérieur, nous ne trouvons rien à dire sur la qualité perçue. Nous sommes bien dans un Audi ! Le dossier de la banquette arrière est réglable en inclinaison. Les sièges arrière restent facilement rabattables via des tirettes situées dans le coffre qui peut contenir 540 litres. Le Q5 offre cinq places confortables et plutôt spacieuses. L’intérieur de la S Line est traité de manière plus sportive, avec des garnitures alu et une sellerie cuir. Les options «Dynamic», «Comfort» et «Auto» permettent d’intervenir sur les réglages de la suspension. Sur notre version d’essai, nous n’avons pas eu droit à la nouvelle boîte S tronic de chez Audi à double embrayage et sept rapports, spécifiquement étudiée pour les moteurs placés en position longitudinale.

Invitation au voyage…

Nous engageons les premiers kilomètres sur asphalte, et là on commence à se prendre la mesure des qualités dynamiques que notre véhicule renferme. Deux points forts: un couple abondant, mais aussi une consommation frugale qui s’est maintenue durant tout notre essai prolongé. Malgré un gabarit assez imposant, notre Q5 est demeuré souple et silencieux en toutes occasions. Par exemple, lors d’un dépassement sur une route secondaire, nous avons eu droit à une boîte de vitesses plutôt équilibrée et astucieusement étagée. Notre véhicule est équipé de paliers de changement de vitesse au volant, mais nous n’avons pas ressenti le besoin de nous en servir tellement le moteur abondait en couple. Le seul moment où le rétrogradage s’était avéré nécessaire fut lors de la descente d’une côte plutôt longue, alors que l’on voulait contrôler la vitesse du Q5 TDI avec la compression plutôt qu’avec les freins.

Incollable en off road !

Vous voulez vous aventurer hors des sentiers battus ? Qu’à cela ne tienne ! Nous actionnons la touche concernant la suspension pilotée, nommée Audi Drive Select, et le contrôleur automatique de vitesse en descente, et là nous sommes prêts à nous hasarder hors bitume. Dès que nous engageons les roues sur les sables éternels du désert d’Agafay, nous en faisons voir de toutes les couleurs à notre véhicule d’essai qui demeure imperturbable. La motricité est bluffante grâce à la transmission intégrale automatique, et la force motrice passe sans problème au sol malgré les nombreuses déformations de notre terrain ensablé et rocailleux et en dépit de pneus de séries inadaptés pour l’off road. Même pour les exercices de croisement de ponts, le Q5 s’est avéré efficace et a su tirer son épingle du jeu. La motricité est assurée par la transmission Quattro dotée d’un différentiel Torsen. Conclusion : si vous le sollicitez, le Q5 peut également montrer les épaules d’un baroudeur averti.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *