Essai Chevrolet Camaro SS : Sensationnelle !

Essai Chevrolet Camaro SS : Sensationnelle !

Il existe des voitures qui procurent des sensations inégalables à la simple évocation de leur nom. Habitués à faire le show, les Américains en comptent évidemment plusieurs dont la Chevrolet Camaro. Prêtée par un passionné, nous avons pu l’essayer dans sa version SS avec ses 405 chevaux. Retour sur un essai sensationnel !
Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons conduire une muscle car aussi impressionnante, alors forcément quand l’occasion de le faire s’est présentée, nous en avons profité. Lancée aux Etats-Unis en 2009 et une année plus tard en Europe, la Chevrolet Camaro a été présentée au public marocain lors du dernier Auto Expo. Mais ceux qui gardent un œil attentif aux supercars qui circulent sur nos routes auront remarqué que plusieurs exemplaires circulaient bien avant cette présentation. C’est notamment le cas de l’exemplaire que nous avons pris main le temps d’une après-midi sur les routes casablancaises.
Dès qu’elle commence à pointer le bout de sa calandre, l’adrénaline commence à monter. Difficile de rester de marbre face à une telle gueule. Notre véhicule d’essai est une SS à laquelle un Body Kit ZL1 a été greffée pour davantage d’agressivité. Esthétiquement, la nouvelle Camaro réinterprète les codes de son ancêtre pour un look néo-rétro.
Dans une robe noire des plus élégantes, et non moins imposante, elle se vante d’un long capot à bosse qui est agrémenté par une calandre en V bien marquée mettant en évidence le logo de Chevrolet. Son regard et ses phares, pour le moins, originaux sont intimidants et les voitures qui la croiseront sur la route n’auront de choix que de baisser les yeux. Si ça ce n’est pas de la personnalité ! De profil, elle confirme son statut de muscle car avec une ligne de caisse haute et des flancs plus que bodybuildés. La poupe également s’inscrit dans cette logique agressive avec des feux cerclés de chrome pour une signature lumineuse unique en son genre. Vous l’aurez compris, pour passer incognito ce n’est pas vraiment la voiture qu’il vous faut !
A l’intérieur, l’ambiance est très américaine avec un bloc d’instruments assez original avec un imposant tachymètre et un compte-tours tous les deux carrés. La planche de bord horizontale est très light et en bas de la console centrale, la Camaro affirme son origine américaine à travers un pack de jauges qui permet entre autres de lire la température de la transmission. Très spacieuse à l’avant, la Camaro offre à son conducteur une bonne position de conduite réglable à souhait et qui invite à une conduite sportive. Pour vérifier cela, nous n’avons plus qu’à démarrer.
Dès que la clé de contact est tournée, le gros V8 se fait bien entendre effrayant même certains passants. Pour respecter la tradition des Camaro les plus sportives, la SS a eu droit à un moteur dérivé de celui de la Corvette qui développe dans ce cas 405 ch puisqu’il est accouplé à une boîte automatique.
A la première sollicitation du pied droit, on se retrouve rapidement scotché au siège. Avec une boîte auto à 6 rapports très réactive, le kick-down devient une amusante attraction sur des routes où on ne peut pas vraiment solliciter toute la cavalerie mais là c’est le couple de 556 Nm qui parle. D’un tempérament joueur, il ne faut pas s’amuser à déconnecter les aides électroniques en ville à moins d’être un pro du drift. Dans les rues casablancaises, la Camaro gronde à certains moments mais elle sait aussi se faire discrète grâce notamment au système de coupure de la moitié des cylindres à faible charge. A l’approche d’un nid de poule ou d’un dos d’âne n’hésitez pas à y aller franco sur le frein. Le système de freinage fait appel à des étriers à quatre pistons Brembo pour ralentir la grosse bête jusqu’à l’arrêt complet pour rendre au propriétaire ses clés.
Après cette balade sensationnelle, difficile de retourner à une activité normale mais il le faut bien. La Camaro SS prouve une fois encore qu’il n’y a que les Américains pour faire des voitures de ce genre.

La parole au propriétaire :
Karim Darbane qui a eu l’amabilité de nous confier sa voiture pour un essai revient, en quelques mots, sur son choix pour cette Camaro SS : Vous savez, quand vous achetez une Camaro vous n’achetez pas seulement une voiture mais un mythe, une part de rêve… C’est une voiture qui a été construite, selon moi, sans compromis. Elle ne cherche pas à plaire mais à se faire désirer et rares sont ces voitures qui peuvent revendiquer cela.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *