Essai Citroën C4 Cactus : Un crossover qui ne manque pas de piquant !

Essai Citroën C4 Cactus : Un crossover qui  ne manque pas de piquant !

C’est donc sur un air de jamais-vu que le modèle fut révélé pour la première fois en février dernier, avant d’arriver il y a à peine quelques mois dans nos contrées. Dur à l’extérieur, mais élégant à l’intérieur, le modèle exprime parfaitement la maxime : «Une main de fer dans un gant de velours». Cette semaine, nous l’avons mis à l’essai pour vous.

La plante a des airs de jamais-vu !

Première question posée : Qu’est-ce qui fait la particularité de notre modèle ? Pas besoin de posséder une bonne vue pour constater que le C4 Cactus est un pur exercice de style. Et il est réussi ! Les entourages d’ailes renforcés, les rails de toit, la garde au sol rehaussée de 20 mm et les fameuses protections latérales Airbumps (microcapsules d’air recouvertes par une peau souple), qui permettent d’assurer une protection optimale face aux accrocs du quotidien, notamment en ville, lui confèrent l’allure d’une véritable locomotive urbaine polyvalente. Sympathiques aussi les poignées de porte façon sellier. Cette agressivité de look, plutôt bienveillante, est bien accueillie, comme en témoignent les réactions sur notre passage durant notre petit périple à bord du Cactus à El Jadida. La bouille plaît donc bien et l’aspect «command-car» aussi ! Soulignons au passage que notre baroudeur affiche des proportions de crossover. Le baroudeur de bitume arbore une hauteur qui ne dépasse pas 1,48 m sans les barres de toit, pour une longueur de 4,16 m.

Deux motorisations disponibles…

Ce sont deux motorisations qui sont proposées : l’essence PureTech VTi 82, de 3 cylindres et 1.2l de cylindrée, et le diesel eHDi 92. C’est cette dernière motorisation, conjuguée à une finition Live, que nous avons essayée. D’emblée, le modèle s’impose comme un exemple de sobriété
(3,5 l/100 km annoncés par le constructeur). Il faut dire que cet appétit d’oiseau lui vient de ses équipements destinés à maîtriser la consommation, tels que le Stop & Start, mais aussi de son poids plume. Le C4 Cactus revendique, en effet, 200 kg de charge pondérale en moins que la Citroën C4. Ce poids maîtrisé est la conséquence de beaucoup de partis pris, notamment sur la plate forme légère et compacte, doublée d’un capot en aluminium et de vitres arrière entrebâillants… ce qui déleste le véhicule de nombreux kilos superflus.

Original aussi à l’intérieur…

Le Cactus s’offre quelques belles exclusivités. On souligne, par exemple, l’existence de la Top Box (boîte à gants s’ouvrant par le dessus), directement accessible sur le dessus de la planche de bord et rendue disponible grâce au déplacement de l’airbag au plafond (Airbag in roof). L’instrumentation est digitale et un écran de commande façon tablette trône en position centrale, tandis qu’un deuxième s’illumine derrière le volant. A l’arrière, l’espace aux genoux reste comparable à celui du C4 (10 cm), pour un volume de coffre de 358 litres. Un système d’essuyage appelé Magic Wash et équipé de diffuseurs intégrés aux balais d’essuie-glaces confère un surcroît d’originalité à notre modèle.

Un petit vaisseau confortable…

Les premiers kilomètres avalés par notre crossover démontrent un confort qui s’inscrit dans la droite philosophie de la marque aux chevrons. Et s’il est aussi confortable, ce n’est pas grâce à son châssis de C4, puisque sa base technique est celle du C3, mais plutôt ses suspensions souples qui font littéralement flotter le crossover sur le bitume et le font pencher en courbes. D’ailleurs, notre véhicule s’avère très agréable en ville.

Mais attention, notre véhicule paré de la motorisation HDi, s’est illustré aussi par polyvalence. Il a également fait montre d’efficacité sur routes nationales et sur autoroutes, avec une motorisation qui s’est montrée, à chaque fois, suffisante et rarement prise en défaut. Rappelons que notre version Live essayée est équipée de l’ESP, ABS mais aussi du régulateur-limitateur de vitesse et du détecteur de sous-gonflage du pneu, pour un prix démarrant à 189.000 Dh.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *