Essai Mercedes-Benz Citan: Machine à sourire pour taxi drivers !

Essai Mercedes-Benz Citan: Machine à sourire pour taxi drivers !

Le Citan arbore une grille de calandre à la forme effilée et des projecteurs évasés qui renforcent le dynamisme général du véhicule.

C’est officiel ! Auto Nejma, importateur exclusif de Mercedes-Benz au Maroc, vient de procéder au lancement du très attendu modèle Citan Grand Taxi sur le marché marocain. Le véhicule, qui ne manque guère d’atouts, est d’emblée annoncé comme le nouveau visage de la mythique Mercedes-Benz 240, championne de robustesse sur les routes marocaines depuis plus d’une trentaine d’années. Nous l’avons pris en main pour le tester pour vous. Voici nos impressions.

De l’espace en veux tu-en voilà !

Le Citan est grand, très grand par rapport à un véhicule du même segment ! Sur le plan de la cosmétique d’ensemble, le Citan arbore une grille de calandre à la forme effilée et des projecteurs évasés qui renforcent le dynamisme général du véhicule. Fidèle à la nouvelle nomenclature esthétique de chez Mercedes-Benz, une étoile chromée de grande taille trône en plein centre de la calandre. A l’intérieur, on retrouve bien évidemment la griffe de la marque allemande un peu partout, notamment dans le sérieux des finitions, dans le confort d’ensemble, mais aussi dans l’espace disponible au niveau de l’habitacle. Le véhicule se dote de série d’un ordinateur de bord, mais aussi d’airbags frontaux et latéraux à l’avant. Tout cela a bien évidemment un prix, mais c’est sans oublier la prime à la casse allouée par l’Etat pour renouveler le parc des taxis. Ainsi, et après déduction de la subvention allouée, le prix du Citan ressort à 110.000 DH l’unité.

Un régal de direction !

Nous démarrons le véhicule et dès les premiers mètres parcourus, nous sommes tout de suite frappés par le train de roulement qui s’avère tout de suite d’une grande maniabilité. La direction assistée électrique facile à doser est plutôt précise. Elle est presque asservie par la vitesse, pour un braquage facilité lors des manœuvres et un comportement directionnel stable. La boîte de vitesses façon joystick à 6 rapports s’avère à son tour parfaitement étagée pour délivrer des reprises de bon aloi et sans le moindre accoup lors des passages de vitesses. A côté, c’est une pléthore d’équipements qui jalonne le Citan. On retrouve le système antiblocage de roues ABS cher à Mercedes, mais aussi le répartiteur électronique de la force de freinage EBV, le freinage d’urgence hydraulique BAS, l’aide au démarrage, qui maintient la force de freinage pendant quelques secondes après le relâchement de la pédale de frein et le système de stabilité sur route (ESP) qui réunit, entre autres, toutes les fonctions ABS, EBV, régulateur de couple, etc.

Appétit de moineau…

Sous le capot, le Citan Taxi est livré avec un moteur de 4 cylindres distillant 110 cv, pour une cylindrée de 1461 cc. Le bloc est alimenté par injection directe à régulation électronique avec rampe commune (Common rail) et injecteurs piézoélectriques. La suralimentation est assurée par un turbocompresseur à géométrie variable. La puissance maxi est atteinte dès 1400 tr/mn et le couple maxi est disponible sur une large plage de régime. La consommation reste confinée à 4.5l aux 100 km. Le conducteur est par ailleurs assisté par un indicateur du point de passage des rapports de série, qui signale d’une flèche vers le haut ou vers le bas les changements de rapports préconisés en fonction de la consommation et du dynamisme de marche. Ce qui améliore davantage la consommation du véhicule.

«L’année 2016 est une année test pour le Citan»
Ghita-maaroufTrois questions à Ghita Maarou, Responsable marketing véhicules utilitaires Auto Nejma

ALM : Parlez-nous un peu du Citan…
Ghita Maarouf : Le Citan est un produit de Mercedes-Benz. C’est un véhicule utilitaire qui se greffe à une gamme très diversifiée. Le lancement du Citan Taxi est une initiative orchestrée dans la lignée de la subvention attribuée par l’Etat aux taxis.

Quels sont vos objectifs de vente pour ce produit ?

Nous avons un objectif de vente de 1.000 unités avant la fin de l’année en cours. Déjà quelque 50 commandes ont été débloquées alors que le produit n’avait pas encore été officiellement lancé.

Pourquoi des objectifs aussi bas ?
Ces objectifs sont assez bas car nous avons pris un peu de retard pour le lancement du produit. De fait, nous considérons que l’année 2016 est une année test. L’année prochaine sera caractérisée par des objectifs beaucoup plus importants pour le Citan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *