Essai Mini Cooper S Paceman: Polyvalente cossue

Essai Mini Cooper S Paceman: Polyvalente cossue

Fruit réussi de l’hyper-segmentation du marché, elle a élargi le cercle familial de la Mini à un septième membre.

Frère du Countryman !

Sachez-le d’emblée, le Paceman est loin d’être une simple version 3-portes du Countryman. Les deux véhicules partagent certes leur mécanique et leur bouille générale, mais la silhouette, le toit et tout le traitement de la partie arrière restent différents. Le Paceman est un peu le frère du Countryman, un peu comme le BMW X6 est le frère du X5, mais à aucun moment il ne s’agit de son jumeau !  
C’est d’ailleurs à l’arrière que se concentrent les différences avec deux spécificités : la présence de feux horizontaux pour la première fois de l’histoire de la marque et la mise en avant du nom du modèle au centre du coffre.
otons que le Paceman repose sur le même empattement que le Countryman.

Confortablement haut perchés !

Sur la route montagneuse des Alpes servant de frontière naturelle entre l’Allemagne et l’Autriche, nous avons pu goûter à la conduite du Paceman Cooper S ALL4 essence de 184 chevaux des chaussées très variées. Equipé pour le tout-chemin, le petit bolide de 1.390 kg repose sur des suspensions à fort débattement.
L’amortissement est similaire à celui qui assure au Countryman sa polyvalence à toute épreuve. Le véhicule reste bien encadré par l’électronique qui gère efficacement la répartition du couple entre les deux trains de roues.
Sécurisant par sa position haute et ses performances, nous avons eu beaucoup de plaisir à le ramener partout durant notre périple.
 

Sportive aussi…

Le 4-cylindres 1.6 turbo essence s’est montré imperturbable à plus d’un titre à chaque fois que nous sollicitions la mécanique pour monter une pente de montagne bien trop raide ou pour doubler. Raisonnable, le Cooper S ALL4 consomme officiellement 6,7 l/100 km en cycle mixte.

En Diesel la conso tourne aux alentours de 4,6 l/100 km en moyenne en cycle mixte. Montant allégrement dans les tours, le bloc sait aussi se montrer rageur, notamment si l’on actionne le mode sport qui augmente la réactivité de l’accélérateur, mais surtout la sonorité, notamment lors des levées de pied. Ça pétarade et on aime ça !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *