Essai Nissan Note : Rien ne dénote !

Essai Nissan Note : Rien ne dénote !

Voici une citadine de segment B qui devrait mettre bien à mal la concurrence de certains cadors européens en la matière. Car le véhicule ne tarit guère de qualités pour leur tenir tête. Et pour cause, les dimensions réduites de la Nissan Note 2 qui vient d’amorcer son arrivée sous nos cieux le rendent extrêmement pratique dans nos villes ô combien congestionnées par une circulation pléthorique. Son faible rayon de braquage en fait un monstre du «faufilage». Nous avons eu l’occasion de la tester en statique, mais aussi en dynamique le temps d’un parcours, et le moins que l’on puisse dire est que le véhicule japonais ne manque pas de bons atouts pour trouver une clientèle nombreuse au Maroc. Voici nos impressions.

Interface multimédia intuitive…

D’abord, un tour complet sur la bête pour juger de la cosmétique extérieure. La Nissan Note version 2.0 affiche un look à mi-chemin entre le minispace et la citadine polyvalente. Son apparence moderne est accentuée par des dimensions plus compactes. Le véhicule est plus court (4,10 m) et moins haut (1,53 m) que l’ancienne mouture. La nouvelle version arbore des traits plus nerveux, que ce soit au niveau des boucliers ou de la face arrière. Vue de face d’ailleurs, la Note 2 marque une certaine originalité, avec une calandre travaillée et un large pare-brise. A l’intérieur, l’interface multimédia du système Nissan Connect est extraordinairement intuitive. La conception de l’ensemble est judicieuse et l’espace ne manque pas, ni devant ni sur les places arrières. La Note mise aussi sur le thème de la connectivité grâce à la nouvelle génération de Nissan Connect. Cette technologie regroupe en une seule interface les fonctions de navigation GPS, connectivité Bluetooth, USB et iPod/iPhone.

Du 1.5 Dci sous le capot

Bâtie sur la plate-forme de la Micra, la Note 2 a fait l’objet d’un traitement spécifique adapté à l’Europe. Sur l’asphalte, et dès le premier kilomètre, on se rend compte à quel point la suspension, la direction et la barre antiroulis ont été astucieusement étudiées.   Les qualités de roulage sont au beau fixe avec un roulis inexistant. On apprécie également l’élargissement du champ de vision, obtenu par une conduite haute. Pourvue de sa batterie de caméras et de son diamètre de braquage court , la Note semble taillée pour la ville, mais pas seulement. L’empattement long du japonais (2,60) et ses qualités dynamiques rendront vos voyages  agréables. Sous le capot, une seule motorisation est proposée. Il s’agit du (très) performant 1.5 dCi 90 ch accouplé à un Stop and Start de série. Un monstre de sobriété en somme. Les prix débutent à 145.000 DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *