Etude du CNPAC : Seulement 48% des automobilistes s’arrêtent au Stop !

Etude du CNPAC : Seulement 48% des automobilistes s’arrêtent au Stop !

Non-respect du panneau Stop, passage au feu rouge, oubli de la ceinture de sécurité… les Marocains conduisent toujours aussi mal et ne respectent pas le code de la route.

C’est le constat global qui ressort de la dernière étude du Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) qui a été réalisée en mars 2017 et dont les résultats viennent d’être publiés. Cette étude a mesuré 6 indicateurs comportementaux: le respect du panneau Stop, le respect du feu tricolore, le respect de la priorité à droite, le respect de la priorité au carrefour giratoire, le port de la ceinture de sécurité et le port du casque. D’après la dernière enquête du CNPAC relative au mesurage des indicateurs comportementaux des usagers de la route, seulement 48,1% des Marocains respectent le panneau Stop.

Par comparaison aux deux enquêtes précédentes, à savoir celles de mars et de septembre 2016, on note une évolution concernant cet indicateur. En effet, le taux de respect du panneau Stop était établi à 31,5% en mars 2016 et 36% en septembre 2016. En revanche, les Marocains sont nombreux à conduire sans ceinture de sécurité. Ils ne sont que 56,6% à porter la ceinture de sécurité en milieu urbain contre 66,8% en mars 2016. En rase campagne, les automobilistes sont plus vigilants où le taux de port de sécurité atteint les 66%. Autre constat : 81,7% des Marocains respectent le feu tricolore alors qu’ils étaient 83,5% en septembre 2016.

Par ailleurs, le CNPAC relève que seulement 35,7% des automobilistes respectent la priorité de droite. Notons à ce sujet qu’ils n’étaient que 26,4% en mars 2016 et 33,3% en septembre 2016. Pour ce qui est de la priorité au carrefour giratoire, le CNPAC signale que 73,5% des conducteurs le respectent. Sur la route, les conducteurs de motos sont les plus exposés aux accidents. Et pourtant, bon nombre d’entre eux ne portent pas le casque. D’après l’étude du CNPAC, seulement 61,9% portent le casque de sécurité. Un taux en légère augmentation par rapport à septembre 2016 où ils étaient 59,5% à le porter.

Rappelons que dans son enquête de septembre 2016, le CNPAC avait révélé que les femmes sont plus nombreuses que les hommes à porter le casque avec un taux estimé à 71,1% contre 64,9% pour les hommes. Le taux de port de casque le moins élevé est observé chez les jeunes de 16 à 25 ans (59,6%). Il est de 65,2% chez les 25-40 ans contre 68,4% pour les personnes âgées de 40 à 60 ans et de 71,4% pour les 60 ans et plus. Par ailleurs, l’étude signale que le taux de port de casque des conducteurs des «triporteurs» (60,8%) est inférieur à celui des conducteurs des «grands cylindres» (64,3%), qui est à son tour inférieur à celui affiché par les conducteurs des «petits cycles» (70,4%). Rappelons que l’objectif des études menées par le CNPAC est d’évaluer la prévalence de ces indicateurs et ce afin d’analyser de près le comportement des usagers et leur respect du code de la route.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *