EuroNCAP : nouvelle vague de crash-tests

EuroNCAP : nouvelle vague de crash-tests

Voilà une information automobile qui est passée presque inaperçue dans le feux de l’actualité «massive» relative au Mondial de l’Automobile. L’organisme européen indépendant, EuroNCAP vient de procéder à une nouvelle vague de crash-tests concernant cinq modèles, apparus en 2006 et qui n’avaient pas encore été «crashés». Il s’agit de l’Audi Q7, du Citroën C4 Picasso, du nouveau Ford Galaxy, de la Mazda 3 restylée et du Classe B de Mercedes.
Dans ce lot, trois modèles se sont vus décerner la note maximale (et très convoitée) de 5 étoiles. Il s’agit du C4 Picasso (35 points), du Galaxy (35 points aussi) et de la Classe B (34 points). Mais tous les trois se sont contentés de deux étoiles au niveau du choc piéton. En revanche, seul le «visiospace» de Citroën s’est contenté de 3 étoiles en matière de protection enfant, contre 4 pour les deux autres. Ceci étant, le nouveau Picasso reste celui ayant forte impression avec une bonne résistance lors du choc frontal. La photo authentique du crash-test montre une cellule habitable amplement préservée de l’intrusion du bloc moteur. Une réaction qui découle en toute logique de l’architecture de ce véhicule, dont le pare-brise a été fortement avancé et incliné par rapport au conducteur.
Quant au Ford Galaxy, il décroche non seulement la note maximale, mais réalise le meilleur score de son segment (celui des grands monospaces) lors du choc latéral. C’est ce que souligne l’organisme EuroNCAP dans son commentaire officiel, précisant aussi qu’un airbag de genoux a sensiblement protégé les jambes et fémurs du conducteur.
Le monospace de Mercedes, lui, n’ayant pas d’airbag de genou s’est montré moins sûr pour les membres inférieurs du conducteur. Ceci étant, le bon score obtenu par la Classe B témoigne bien des efforts réalisés par la marque à l’étoile en matière de sécurité.
Pour leur part, le 4×4 aux anneaux et la compacte de Mazda n’ont pu obtenir que 4 étoiles. Mais leurs résultats aux différentes épreuves ne sont pas pour autant insuffisants.
Pour le Q7 tout d’abord, il faudrait savoir que la note de 4 étoiles est plus que courante dans le segment où il opère. Actuellement et sur l’ensemble des gros tout-terrain, seuls trois d’entre eux (BMW X5, Volkswagen Touareg et Volvo XC90) ont obtenu 5 étoiles auprès de l’EuroNCAP. Cela s’explique par leur structure surélevée et leur plate-forme intégrant un lourd mécanisme de transmission intégrale. Et s’il n’a récolté que 30 points au total, le Q7 aura au moins réussi à obtenir le meilleur score dans sa catégorie en matière de protection d’enfant, soit 4 étoiles.
Avec 33 points totalisés, la Mazda 3, elle, a démontré une bonne résistance de sa cellule habitable lors du test de la collision frontale. Néanmoins, l’organisme EuroNcap jugée sérieux les risques de blessure au niveau des jambes du passager avant. C’est ce qui explique sa décision (délibérée) de n’accorder que 4 étoiles à cette bonne berline japonaise.
Tels sont donc les résultats des derniers crash-tests réalisés par le très sérieux organisme européen. Des résultats qui viennent, justement, prouver que la fameuse note de 5 étoiles n’est finalement pas si facile à obtenir et ce, contrairement aux récentes voix critiques qui s’étaient élevées récemment.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *