Exploit : Une Skoda Octavia à 365 km/h

Exploit : Une Skoda Octavia à 365 km/h

Devenue une marque automobile de plus en plus prisée depuis son entrée dans le giron Volkswagen, Skoda ne se contente plus d’afficher une belle santé commerciale. C’est désormais un constructeur capable de hautes performances. Outre son engagement en compétition (Rallye IRC, Trophée Andros), la marque tchèque vient de relever un joli défi sportif : battre le record du monde de vitesse pour une traction produite par une marque généraliste et équipée d’un moteur de 2.0 litres de cylindrée. Plus précisément, une Octavia RS boostée à 600 chevaux et rebaptisée «Bonneville Special», est allée au-delà de son objectif initial qui était de franchir la barre des 200 miles par heure (soit 321,87 km/h), puisqu’elle a finalement atteint une vitesse de 365 km/h ! Un exploit qui a été réalisé après plusieurs tentatives ou «run» comme disent les Américains, puisque c’est sur la surface lisse du lac salé de Bonneville (Utah) que les choses se sont passées et ce, dans le cadre de la «Bonneville Speed Week», évènement qui s’est déroulé du 13 au 20 août dernier. Très tôt dans la matinée du 19 août, la plus puissante de toutes les automobiles tchèques s’est fondue dans le paysage désertique de Bonneville, avec à son volant Richard Meaden, journaliste britannique du magazine automobile EVO. Ce dernier a ainsi réussi à pulvériser de 18 km/h le précédent record, lequel avait été établi en 1998. De quoi ravir les dirigeants de la marque et surtout, le patron de sa filiale anglaise, qui est à l’origine de cette aventure. «Aujourd’hui nous détenons un record mondial, ce qui est bien au-delà de nos espérances», a déclaré Robert Hazelwood, directeur de Skoda UK. Puis d’ajouter : «Ce record est une récompense pour tous ceux qui ont travaillé sans relâche ces derniers mois, afin que notre Octavia RS soit prête pour Bonneville. Et nous en sommes tous extrêmement fiers». Bien évidemment, cette version «Bonneville Special» est techniquement bien différente de l’Octavia RS produite en série et commercialisée par Skoda. Certes, la base mécanique est la même, en l’occurrence le 2.0 l essence TFSI (d’origine VW), mais ce moteur a été gavé d’un puissant turbo en provenance de chez Garett, un spécialiste en la matière, pour développer une puissance de 600 chevaux. Le reste du véhicule a également été revisité par les ingénieurs de la division sportive de la marque, à l’image de l’assiette du véhicule qui a été rabaissée d’environ 8 centimètres. Homologué par la «Southern California Timing Association» (SCTA), ce record s’ajoute aux excellentes performances commerciales réalisées par Skoda en 2011. La marque a, en effet, écoulé plus de 523.200 véhicules dans le monde, durant les sept premiers mois de l’année, soit une hausse de 19,7% par rapport à la même période en 2010. Par ailleurs, Skoda vient de débuter la production d’une dizaine d’Octavia électriques, dotées d’une autonomie de 150 km et destinées à être testées par des clients flottes. Bref, 20 ans après son ralliement au Groupe Volkswagen, Skoda a grandement évolué vers le statut d’un constructeur moderne, prospère et près aux grands défis de demain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *