Ferrari: Montezemolo lâche les rênes, Marchionne le remplace

Ferrari: Montezemolo lâche les rênes, Marchionne  le remplace

Depuis 1991, Ferrari avait obtenu des résultats importants sous la présidence de Montezemolo en ce qui concerne les deux performances financières et son statut dans le monde de la course. Sous sa direction, Ferrari s’était dotée d’une équipe de classe mondiale ainsi que la réalisation de nombreux records.

«Au nom de ma famille et moi-même, je tiens à remercier Luca pour tout ce qu’il a fait pour Fiat et Ferrari», a déclaré le président de Fiat, John Elkann. «Il a occupé plusieurs postes clés chez le groupe, notamment comme président de Fiat de 2004 à 2010, et nous avons partagé beaucoup de challenges mais aussi des moments gratifiants. Luca nous laisse avec mes plus sincères vœux pour ses projets professionnels futurs et je suis certain que nous partageons tous les deux l’espoir que Ferrari revienne très bientôt à la victoire». Sergio Marchionne, pour sa part, évoque un profond respect pour Montezemolo, malgré les dissensions.

«Luca et moi avons été nommés pour le conseil d’administration de Fiat le même jour en 2003. Un an plus tard, il devient président et je deviens PDG. Nous avons travaillé côte à côte, on a partagé les préoccupations, les difficultés et les réussites. Etant le président de Ferrari, il a conduit l’entreprise à un nouveau niveau d’excellence technologique et organisationnelle, qui a également apporté des résultats financiers exceptionnels. Luca et moi avons longuement discuté de l’avenir de Ferrari. Et notre désir mutuel de voir Ferrari réaliser son véritable potentiel sur la piste a engendré des malentendus qui sont devenus visibles au cours du week-end dernier. Je tiens à remercier Luca pour tout ce qu’il a fait pour Fiat, Ferrari et pour moi personnellement».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *