Fiat 127 : Résolument moderne !

Fiat 127 : Résolument moderne !

Les ingénieurs de Fiat entament son développement à la fin des années soixante. Nom de code : Projet X1/4. L’Europe roulait  en petites voitures, rudimentaires, mais bien pratiques. Les modèles connues (Fiat 500, VW Coccinelle, Renault 4…) vivaient leurs apogées et le public se suffisait des nouvelles versions plutôt que des nouveaux modèles. Toutefois pour séduire une clientèle encore plus avertie,  les nouveaux modèles se devaient d’être modernes, encore plus performants et surtout très économes, surtout qu’une nouvelle crise pétrolière se profilait à l’horizon. Les  plans de la nouvelle compacte italienne, destinée à remplacer la Fiat 850, sont rapidement mis en œuvre. Le bloc 4 cylindres initial est remanié pour atteindre les 903 cm3 avec une puissance de 47 cv.  Modèle à traction avant, le moteur placé transversalement avec une suspension à 4 roues indépendantes et des freins à disque à l’avant. L’aménagement intérieur, très bien étudié, permet une utilisation optimale de l’espace. Plus de 80 % du volume utile sont réservés aux passagers. Le design marquait la nouvelle génération des modèles Fiat et la finition est dans le «ton». Fonctionnalité, robustesse et sobriété sont les maîtres mots de la première Fiat 127, présentée au grand public le mois d’avril 1971.  La nervosité sereine qu’elle renvoie complète le tableau et le public tombe immédiatement sous le charme. Son excellente tenue de route, la qualité de son freinage, son confort plus que satisfaisant et la consommation modeste de son 4 cylindres lui ont valu le prix de «voiture de l’année 1972». Seul défaut de cette version : une résistance faible à la corrosion dans certaines parties des bas de caisse. Un problème  rapidement résolu sur les versions suivantes qui utiliseront des protections renforcées. Deux ans après, la version trois portes avec hayon fait son apparition. En 1975, la Fiat 127 est devenue la voiture la plus vendue dans sa catégorie. Une version «Special»  apparaît pour l’occasion avec un plus haut niveau de finition. La deuxième génération vient en 1977 avec la Fiat 127 «Brava». Le style et la carrosserie sont revus, Fiat introduit un nouveau moteur de 1.049 cm3 développant 50 cv, originaire de la filiale Fiat brésilienne. L’année suivante, Fiat présente deux nouvelles versions. la Fiat 127 Sport, équipée du moteur de 1 049 cm3 développant 70 cv, et la Fiat 127 Top avec une finition luxueuse. Janvier 1982, Fiat lance la troisième et dernière série. Jugée trop prétentieuse, le succès ne suit pas. En 1983, le constructeur italien lance une version  unifiée pour l’Europe et l’Amérique Latine disposant de deux motorisations (essence: 1 049 cm3, diesel: 1 301 cm3), et deux carrosseries (Berlina, Panorama). En 1987, la production est arrêtée en Europe après 5.200.000 d’unités produites. L’Argentine et le Brésil continueront à sortir la Fiat 127 de leurs usines jusqu’en 1995.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *