Fiat au Brésil : 10 millions de véhicules déjà produits

Fiat au Brésil : 10 millions de véhicules déjà produits

Au Brésil, l’usine Fiat, implantée à Betim, tourne à plein régime. Un site gigantesque sur lequel sont assemblés plusieurs modèles, dont le duo Siena-Palio. Et c’est justement cette dernière qui constitue la 10 millionième voiture produite par cette usine depuis sa création en 1976. Habillée d’une belle teinte rouge écarlate, la Palio en question s’est entourée des employés et cadres de l’usine, le temps d’une photo-souvenir.
Au passage, on précisera qu’il ne s’agit pas de la Palio que l’on connaît, mais de sa prochaine génération. Baptisée Palio 2010, elle reprend l’esthétique actuelle des dernières productions turinoises et notamment la calandre verticale des Grande Punto et Linea. Un modèle avec lequel la filiale brésilienne de Fiat compte bien préserver son élan commercial actuel, sur un marché clé d’Amérique Latine.
En effet et depuis le début de l’année en cours, Fiat Automòveis est numéro 1 des ventes de véhicules neufs au pays Carioca. Avec 60.628 véhicules (VP et VU) vendus en mai, la marque détient 25,5% de part de marché, dépassant les livraisons de VW (55.000 véhicules) et celles de GM (47.000).
Pour rappel, l’usine brésilienne de Fiat avait démarré son activité en 1977, en produisant principalement la 147, version sud-américaine de la célèbre 127. De 63.756 unités précisément produites durant la première année, la production annuelle a été multipliée par 10, atteignant 713.248 véhicules en 2008. Avec ses milliers d’employés, le site produit près de 3.000 véhicules par jour et s’attend à rester sur cette cadence élevée, histoire de pouvoir satisfaire la demande locale, mais aussi fournir les marchés d’exportation. Des prévisions maintenues en hausse et ce, malgré les difficultés que connaît l’industrie automobile mondiale. Normal. Car, faut-il le rappeler, le Brésil fait partie des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), soit les pays qui constitueront l’essentiel de la croissance pour ce secteur à l’horizon 2025.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *