Fiat Grande Punto : Le million en trois ans

Fiat Grande Punto : Le million en trois ans

Petite cérémonie et photo souvenir au sein de l’usine Fiat de Melfi (sud de l’Italie), le mois dernier. Les dirigeants et employés de ce site, qui est le seul à produire la Grande Punto, étaient en effet tous réunis pour fêter la sortie des chaînes d’assemblage du millionième exemplaire de ce modèle. Un important seuil industriel qui traduit les ventes à succès enregistrées par cette Fiat à l’échelon européen et même mondial. Mais surtout, on retiendra que la millionième Grande Punto a été produite après seulement trois ans du lancement de ce modèle, intervenu vers la fin 2005.
On rappellera aussi que la précédente génération de ce modèle –soit la deuxième qui s’appelle «Punto»– est toujours encore en fabrication et a été produite, elle, à plus de 3 millions d’unités. Encore plus édifiant est le volume cumulé par toutes les précédentes générations de ce modèle (principalement trois), depuis son lancement en 1999, et qui atteint un total de 7,5 millions d’unités vendues !
De couleur «Passion Rouge», la millionième Grande Punto est une version Sport (carrosserie à trois portes) et animée du 1,4 litre T-Jet (turbo essence) de 120 ch. Elle quittera bientôt la botte italienne pour être acheminée à un client en Grande-Bretagne. Un pays où la marque turinoise est très appréciée et où les acheteurs sont adeptes de tuning et de personnalisation. D’ailleurs, le propriétaire de la millionième Punto a pioché dans le catalogue des options pour que sa future monture soit montée sur des jantes de 17 pouces et coiffée d’un toit panoramique et ouvrant électriquement.
Du reste, la saga Grande Punto n’est pas prête de s’arrêter. Le modèle actuel sera non seulement produit pour quelques années encore (on ne change pas une formule qui gagne), mais il recevra d’autres améliorations. Parmi elles, l’adoption tout récemment d’un nouveau moteur dans sa gamme Diesel, à savoir le 1.6 Multijet de 120 ch. Un bloc offrant un meilleur compromis entre plaisir de conduite et économie de gazole.
Bref, la Grande Punto est bel et bien un produit qui remplit ses objectifs de ventes et une citadine qui a réussi son double pari : d’une part, redorer le blason et les ventes de Fiat, puis d’autre part, plaire à une clientèle jeune et adepte de voitures à trois portes ayant un look dynamique et branché. D’ailleurs et selon les chiffres relevés par le constructeur, les versions Sport représentent 25% des ventes de Grande Punto. Quel est l’idiot qui a dit ou pensé que le succès de la 500 pourrait éclipser celui de la Grande Punto ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *