Fiat Professional : Des utilitaires pour ceux qui veulent bien faire

Fiat Professional : Des utilitaires pour ceux qui veulent bien faire

En présence de l’ambassadeur de la République d’Italie, Umberto Lucchesi Palli, Fiat Auto Maroc a tenu, lundi 21 avril 2008, une conférence de presse à l’occasion du lancement officiel au Maroc du label «Fiat Professional», la gamme utilitaire du constructeur turinois.
Une rencontre médiatique bien organisée et même ficelée de bout en bout ; faut-il le reconnaître, ne serait-ce que pour la présentation faîte aux nombreux journalistes présents. En effet, MM. Bruno De Mori (Pdg de Fiat Auto Maroc), Franco Miniero (administrateur délégué de Fiat Professional Spa), Salvatore Ferrari (directeur des ventes extra-Europe) et Antonio Mannina (chef de produit) ont, tour à tour, pris la parole, tout en étant systématiquement «assistés» (en back-office) par des slides passés sur écran et relatifs à des différentes informations sur le marché de l’utilitaire (européen et marocain) et sur la gamme de Fiat Professional (FP).
Une gamme complète de véhicules, allant du petit ludospace Fiorino au gros-porteur Ducato en passant par le pick-up Strada. C’est surtout une gamme qui devrait permettre à la filiale marocaine de Fiat de porter à 20% sa part de marché dans l’utilitaire, d’ici la fin 2008, contre 9% jusqu’ici. C’est ce qu’a déclaré M. De Mori, qui a non seulement mis l’accent sur le côté attrayant des nouveaux utilitaires de FP, mais qui a également tenu à rendre hommage à tout le travail de fond effectué par son équipe. A ce sujet, on rappellera qu’en moins de deux ans, Fiat Auto Maroc a ainsi surpassé sa crise, changé de siège et d’infrastructures d’après-vente et recomposé son réseau qui compte aujourd’hui une douzaine de concessionnaires. Le tout, en effectuant régulièrement les différentes formations nécessaires (force de vente, information produits et services après-vente) pour tous les membres dudit réseau.
Puis M. De Mori d’annoncer une grande nouvelle : le passage de Fiat Auto Maroc à une garantie de 2 années et kilométrage illimité et ce, pour tous les véhicules de la gamme importée, qu’ils soient de tourisme ou à vocation utilitaire.
Pourquoi cette introduction soudaine de la gamme FP ? Tout simplement parce que le marché des véhicules utilitaires légers est en forte hausse au Maroc (voir histogramme) et ce, du fait de la forte croissance de l’économie du pays et des nouveaux besoins des clients qui vont vers l’optimisation de leurs investissements.
La parole cédée à M. Ferrari, ce dernier commence d’abord par donner un aperçu général sur les ventes de FP en Europe et dans le monde. Des ventes qui ont augmenté de 40% en 4 ans, atteignant 433.000 unités en 2007. Un volume qui fait de Fiat le numéro 2 du marché utilitaire en Europe (derrière Renault, mais devant Volkswagen et Ford) avec une part de 12%. Une belle percée commerciale, dont le tiers a été réalisé en Italie et que FP doit en gros au succès du duo Doblo-Ducato. Et pour 2010, Fiat Professional ambitionne carrément de devenir numéro 1 du marché européen de l’utilitaire, en atteignant ou dépassant la barre du demi-million d’unités vendues.
A son tour, M. Mannina essaye de donner tous les détails techniques sur les différents modèles de FP. On découvre alors que la gamme utilitaire de Fiat couvre tous les segments avec le Doblo Cargo, le Scudo et le Ducato, sans oublier le Fiorino (lire encadré) qui sera lancé à l’occasion du Salon Auto-Expo. Une palette de produits pouvant être déclinés en plusieurs versions de carrosserie (tôlée, vitrée, combi…) afin de répondre à toutes les demandes d’utilisation. Techniquement, les véhicules de FP disposent d’une capacité de chargement allant de 2,5 à 17 m3 et une charge utile s’étendant de 600 kilos à 2 tonnes. Mais, on apprend aussi quelques informations éloquentes ou tout au moins intéressantes sur les modèles de FP. A titre d’exemple, la plupart des modèles de cette nouvelle gamme arborent une face avant étudiée non pas seulement pour être jolie, mais aussi pour des considérations pratiques, puisqu’un pare-chocs en deux parties, facilite la réparation et réduit son coût. Autre argument qu’un nouveau Ducato peut faire valoir : pouvoir charger jusqu’à 2.400 kg sur l’essieu arrière (soit la meilleure capacité pour un utilitaire à traction avant) ou encore, le délai du remplacement de l’huile de vidange pouvant être effectué tous les 45.000 km !
Quant à Franco Miniero, le patron de la division utilitaire de la firme turinoise, il met l’accent sur la couverture internationale du réseau FP, avec plus de 2.000 représentants dans le monde, dont 1.440 distributeurs en Europe. «Nos produits sont pensés et optimisés pour offrir une meilleure productivité aux clients professionnels, tout en ayant un faible coût d’entretien». Puis M. Miniero de revenir à la charge pour témoigner de la ferme volonté du Groupo Fiat de rester présent dans le Royaume, via sa filiale Fiat Group Automobiles Maroc.
L’homme revient notamment sur la prestigieuse distinction remportée par le Scudo, puisque ce dernier a été élu «Utilitaire de l’Année 2008 en Europe» (van of the year). Un trophée dont la réplique a été remise par M. Miniero au patron de Fiat Auto Maroc. Flatté, ce dernier aura, avec le sourire –mais non sans le sérieux qu’on lui connaît– lâché le mot de la fin. En effet, M. De Mori a déclaré : «si Fiat Professional s’est fixée l’objectif de vendre 500.000 véhicules en 2010, nous, à Fiat Auto Maroc, devrons au moins vendre 500 unités cette année».



Fiat Fiorino : Petite fourmi des artisans


Avec ses 3,86 m de longueur, sa hauteur contenue à 1,72 m et son design valorisant, le Fiorino est un petit ludospace encore plus urbain que les Renault Kangoo et Peugeot Partner qu’on connaît. Sa cible : les artisans et petits corps de métiers ou même les jeunes ou moyennes entreprises. Son point fort ? Il n’en a pas qu’un seul. Ceci étant, et à l’évidence, c’est son encombrement réduit qui constitue son plus gros atout. En effet, par son faible diamètre de braquage, le Fiorino peut faire demi-tour dans les ruelles les plus étroites. Il y a aussi le petit moteur Diesel 1.3 Multijet de 75 chevaux qui fait des merveilles, non pas sous son capot, mais plutôt à la pompe. Sa consommation modérée (4,5 l/100 km en cycle mixte) lui autorise une autonomie de 1.000 km avec un seul plein… même lorsqu’il est chargé !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *