Fiat quitte Ferrari

Fiat quitte Ferrari

Le constructeur de supercars prend en effet le seul large, et après son entrée en Bourse à New York, c’est maintenant au tour de la Bourse de Milan d’accueillir le cheval cabré. Fiat était en effet actionnaire majoritaire du constructeur au cheval cabré mais il a cédé ses titres, tandis que les 10% restants sont toujours la propriété de Pierro Ferrari.

Avec la cession de ses parts chez Ferrari, FCA récupère près d’un milliard d’euros, qui serviront notamment au fameux plan d’investissement annoncé par Sergio Marchionne et qui devrait courir jusqu’en 2018.

Il faudra attendre les prochains mois afin de connaître toutes les conséquences de l’indépendance de Ferrari vis-à-vis de Fiat. Luca di Montezemolo ne voulait pas que Ferrari produise «trop» d’autos afin de rester exclusif, Sergio Marchionne souhaitait tout le contraire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *