Ford Fiesta : carton plein et pluie de récompenses

Ford Fiesta : carton plein et pluie de récompenses

Voilà tout juste un an que l’actuelle Fiesta est commercialisée un peu partout dans le monde. Tout juste un an, mais déjà au top de sa carrière commerciale… À moins qu’elle puisse faire encore mieux.
En effet, la citadine polyvalente de Ford a réussi, en si peu de temps, à se forger une image et une carrière commerciales des plus flatteuses. Selon un communiqué du constructeur à l’ovale bleue, plus de 540.000 Fiesta ont été vendues dans le monde, dont plus de 492.000 livrées à des clients en Europe et ce, depuis le lancement vers la fin 2008. Mieux encore, cette «sixième génération de Fiesta est rapidement devenue le second modèle le plus vendu sur tous les marchés d’Europe ainsi que le leader du segment des petites voitures européennes» lit-on sur le même document. Puis surtout, elle (la nouvelle Fiesta) a fortement contribué à dynamiser les parts de marché de Ford Europe qui ont atteint le mois dernier 9,2%, soit leur niveau le plus élevé depuis 1999 ! Voilà ce qu’on pourrait appeler une percée spectaculaire.
On apprend aussi que les clients de la Fiesta plébiscitent les versions haut de gamme, avec plus de 40% d’entre eux européens qui optent pour la finition Titanium ou Ghia. Idem pour ce qui est des couleurs pour lesquelles Ford précise que «les acheteurs espagnols, autrichiens et russes optent le plus souvent pour le coloris Hot Magenta inspiré du concept-car Verve». Du coup et sur un plan strictement marketing, la Fiesta traduit à la fois une accélération (et un rajeunissement) de l’image de la marque, ainsi qu’une forte montée en gamme, matérialisée par la séduction de nouveaux clients, dont une partie haut de gamme.
Bref, un véritable outil de conquête pour Ford.
Mais il n’y a pas que dans les showrooms où ce modèle séduit. La presse spécialisée est également conquise. Durant ces 12 derniers mois, la nouvelle Fiesta a décroché plus de 70 distinctions à travers le monde, dont près de la moitié en Europe (voir encadré). D’ailleurs, le P-dg de Ford of Europe, John Fleming, a reçu récemment à Bucarest, le 26e grand trophée européen qui récompense la Fiesta : le prix de la «Voiture de l’année en Roumanie». Il a profité de cette occasion pour «remettre une couche», comme si la Fiesta en avait besoin…
«Nous sommes extrêmement fiers de notre dernière Fiesta (…) qui est l’un des véhicules clés de la nouvelle stratégie de Ford Motor Company, axée sur une transformation globale de son image», a-t-il affirmé. Puis de conclure, «nous sommes ravis que tant d’acheteurs l’aient choisi et que tant de leaders d’opinion aient reconnu ses nombreuses qualités».
Prochaine étape pour la petite Ford : s’imposer sur le marché nord-américain dans lequel elle vient d’être lancée ce mois-ci, à l’occasion du Salon de Los Angeles (du 4 au 13 décembre). Une sorte de «conquête de l’Ouest» dont la Fiesta est capable. D’ores et déjà, Ford a annoncé pouvoir toucher immédiatement plus de 50.000 clients potentiels et ce, grâce à la «Fiesta Movement». Il s’agit d’une campagne de communication d’un nouveau genre, consistant à confier une Ford Fiesta européenne à 100 prescripteurs de médias sociaux qui auront tout le loisir de la tester au quotidien pendant une période de six mois.
Enfin au Maroc, la nouvelle Fiesta s’est vendue à près de 1300 unités depuis son lancement en avril dernier. C’est peut-être une goutte d’eau dans l’océan, mais ce volume lui permet en tout cas d’être numéro 1 de son segment.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *