Ford Fiesta : Un restylage impressionnant

Ford Fiesta : Un restylage impressionnant

Pour son restylage, la Ford Fiesta n’y est pas allée de main morte. Si certains modèles préfèrent retoucher juste quelques éléments, la citadine de Ford a entièrement revu sa face avant pour une nouvelle identité. Elle s’est, en effet, inspirée du nouveau langage de style global de Ford, que le public a pu découvrir sur les concept-cars, récemment dévoilés par la marque. La nouvelle Fiesta arbore une nouvelle calandre trapézoïdale très large qui marque un vrai changement. Cette dernière est encadrée d’optiques au dessin acéré avec technologie LED. La ligne générale et la poupe, ont, elles, été conservées pour ne pas dérouter le public. La Fiesta a également eu droit, pour la première fois, à de nouvelles jantes en alliage de 17 pouces. Pour aller de pair avec les évolutions extérieures, l’habitacle a profité de quelques améliorations de style et d’ergonomie avec, notamment, une console centrale avec accoudoir et une planche de bord à laquelle de nouveaux matériaux, commandes et affichages ont été dédiés. Pour améliorer le confort et l’agrément de conduite, la Fiesta a utilisé de nouveaux composants pour le chassis et la suspension alors que la direction à assistance électrique profite d’un calibrage optimisé.
Elle s’est aussi enrichie de nouveaux équipements de sécrurité et de systèmes d’aides à la conduite avec notamment MyKey, qui est une clé spéciale incitant les jeunes conducteurs à une conduite plus prudente. Le système SYNC de connectivité embarquée à commandes vocales, est de la partie, associé à la fonction d’appel d’urgence Ford Emergency Assist, qui est plus qu’utile lors des accidents. Autre équipement de sécurité c’est l’Active City Stop, qui réduit les risques de collision en déclenchant un freinage automatique si un véhicule s’arrête ou ralentit brutalement.
Sous le capot, la Fiesta disposera pour la première fois du 3-cylindres essence 1,0 litre EcoBoost de 100 ou 125 ch, élu «Moteur de l’Année 2012», le 1,0 litre de 65 ou 80 ch, avec injection directe et double calage variable de la distribution ainsi que du 1,5 litre Duratorq TDCi diesel de 75 ch, avec injection optimisée.  D’autres moteurs, plus connus du public, seront également de la partie. Alors que les ambitions de la citadine sont en hausse, les prix, eux, ont été revus à la baisse avec un prix d’appel de 11.750 euros, alors que la version Titanium en diesel de 95 ch est affichée à 18.500 euros. Vivement son importation alors ! Vu le succès qu’ont connu les différentes générations de la Fiesta, cette version restylée ne devrait avoir aucun mal à le réitérer si ce n’est le dépasser.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *