Ford : La Fiesta continue !

Ford : La Fiesta continue !

À ALM, on n’analyse le succès d’un modèle –ce que certains nargueront de «complaisance»– que sous-couvert d’arguments qui tiennent la route et de données chiffrées. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ceux (les chiffres) enregistrés par l’actuelle Ford Fiesta sont non seulement éloquents, mais ils confirment une popularité visible au quotidien dans les carrefours, d’ici et d’ailleurs. Jugez-en : 102.859 exemplaires vendus en Europe au terme du premier trimestre 2011, dont 50.534 durant le seul mois de mars ! «La Ford Fiesta est la citadine la plus vendue en Europe et la deuxième voiture vendue toutes catégories confondues en mars et pendant le premier trimestre 2011», lit-on sur un communiqué de presse envoyé par le département communication de Scama. Dans ce même document, l’importateur marocain de Ford précise aussi que «depuis la dernière génération lancée en octobre 2008, la Ford Fiesta s’est déjà écoulée à plus de 1.350.000 million d’unités dans le monde». Un modèle qui atteint un tel volume en deux ans et demi de carrière, c’est tout simplement colossal !
Toute chose étant égale par ailleurs, le constat est tout aussi prodigieux sur le marché national. Et pour cause, la Fiesta a non seulement coiffé toutes ses rivales au poteau, mais elle a sensiblement dopé l’importateur de Ford au point de le hisser à un rang historique. Car, avec plus de 800 exemplaires écoulés cette année, la Fiesta représente plus de 42% des 1.912 véhicules de tourisme vendus par l’importateur de Ford, lui offrant au passage sa plus forte pénétration du marché depuis des décennies, soit 6%, ainsi qu’une belle quatrième place dans le Top-10 des ventes de voitures neuves de tourisme. Quant aux raisons de son succès, la Fiesta profite d’une série d’atouts qui font la différence avec la concurrence. D’abord, une ligne extérieure qui plaît sans déborder d’originalité. Ensuite, un intérieur qui, non seulement, sort de l’ordinaire (console centrale en pupitre), mais avance aussi une polyvalence et une habitabilité suffisantes pour faire voyager un jeune couple et ses enfants (en bas âge). Puis surtout, il y a un argument choc: le prix. D’accord, la Fiesta profite depuis plusieurs mois de la baisse tarifaire conséquente au processus de démantèlement douanier. Mais elle n’est pas la seule européenne du lot. Loin de là…
En fait –et c’est cela le point fort de la Fiesta–, ses configurations d’équipement ont été bien étudiées et proposées à des tarifs très compétitifs. L’équipement de base comprend plus que l’ordinaire (ABS, double airbag, autoradio CD-MP3, rétroviseurs électriques, éclairage de parking «Follow me home»…), alors que dès la finition intermédiaire (Trend), le propriétaire d’une Fiesta dispose de la clim’ automatique et du kit Bluetooth pour GSM, tous deux à commande vocale. Encore plus valorisante, la Fiesta Titanium repose sur des jantes alu de 16’’, dispose du régulateur de vitesse et protège même les jambes de son conducteur (ou plutôt sa conductrice) par un airbag de genoux !
Mais qui peut arrêter la Fiesta ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *