Ford lance en Inde sa première voiture compacte

Ford lance en Inde sa première voiture compacte

Le constructeur américain Ford a annoncé la semaine dernière le lancement de sa première voiture compacte en Inde au début de l’année prochaine, ciblant comme tous les géants du secteur l’un des marchés automobiles les plus juteux de la planète.
Le directeur général du groupe de Dearborn (Michigan, nord des Etats-Unis), Alan Mulally, a dévoilé le nom de son prochain modèle, baptisé Figo, dans un pays où les petits modèles représentent quelque 70% des ventes de véhicules neufs. «Nous essayons d’aller au cœur du marché indien», a-t-il résumé.
Ford, qui veut montrer «à quel point il s’intéresse au marché indien», a investi pas moins de 500 millions de dollars pour doubler la capacité de production de son usine de Chennai (sud), où sera construite la Figo.
L’usine produira 200.000 voitures par an, dont certaines seront destinées à l’export, a précisé M. Mulally, qui estime que d’ici 20 ans 60% des voitures dans le monde seront des petits modèles. Le groupe n’a pas révélé le prix de la Figo, indiquant simplement qu’il sera «très compétitif». Sur ce marché juteux, il devra se battre contre Maruti-Suzuki, qui détient à lui seul 50% des parts de marché, le sud-coréen Hyundai, l’américain General Motors et surtout la Nano, voiture la moins chère du monde (1.500 euros) produite par l’indien Tata Group.
Tout comme la Chine, l’Inde et son milliard d’habitants font rêver les géants de l’automobiles, fragilisés par la crise et alléchés par des perspectives de croissance qu’ils n’osent plus imaginer en Europe.
Dans un même élan, les géants automobiles ont décidé d’augmenter leurs capacités de production ou de signer des accords de partenariat. Selon la fédération indienne des constructeurs SIAM, 11 milliards d’euros devraient être investis par les constructeurs étrangers en Inde d’ici les quatre ou cinq années à venir.
L’Inde, qui a engagé un vaste programme d’infrastructures routières pour améliorer les réseaux de communication et décongestionner le trafic, estime que les ventes de voitures devraient quadrupler d’ici 2016, représentant un marché de 145 milliards de dollars.
Malgré le boom des dernières années, le marché du sous-continent est encore balbutiant avec 7 à 8 voitures pour 1.000 habitants, contre 850 voitures aux Etats-Unis. Après des chutes parfois spectaculaires liées à la crise, les experts s’attendent à un bond de 10% des ventes en Inde en 2010. Avec le lancement en Inde de la Figo, le seul des trois constructeurs automobiles américains à ne pas avoir déposé son bilan espère ainsi doper ses ventes mondiales.
Régulièrement déficitaire depuis trois ans mais redevenu bénéficiaire au deuxième trimestre cette année grâce à un gain exceptionnel, le groupe en restructuration permanente estime être «en bonne voie» pour réaliser son objectif de retour aux profits à l’horizon 2011.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *