Ford Motor: Des smartphones pour gérer des usines !

Ford Motor: Des smartphones pour gérer des usines !

Ford Motor Company fait appel aux smartphones pour réguler l’activité dans ses usines. Plus d’un siècle après le lancement de la première chaîne d’assemblage d’Henry Ford, celle-ci est désormais gérée par… une application.

Ford a en effet développé un dispositif connecté à une application smartphone qui permet aux collaborateurs de la ligne de production d’effectuer des contrôles de qualité plus rapides et plus précis sur les nouveaux véhicules de la marque.

Jusqu’à présent, les collaborateurs de l’usine de fabrication de Ford à Valence (Espagne) utilisaient un système à base de papier qui les obligeait à marcher plus d’un kilomètre par jour pour accéder aux informations uniquement accessibles sur les ordinateurs de bureau. Aujourd’hui, une nouvelle application Android permet aux contrôles de qualité et de spécification d’être effectués sur place, selon un dispositif considéré comme une première dans l’industrie. Grâce à cette application aussi, la chaîne d’assemblage peut être interrompue immédiatement, si nécessaire.

«Nous avons des options et des caractéristiques dans nos véhicules et l’innovation numérique au sein de nos usines contribue à simplifier nos process de fabrication», a déclaré Linda Cash, vice-présidente Fabrication, Ford Europe. «La possibilité de consulter un simple écran smartphone pour vérifier tous les aspects de la qualité et de la spécification d’un véhicule permet de garantir les plus hauts niveaux de qualité pour nos produits et améliore les processus de travail et l’efficacité de la fabrication». Un dispositif Bluetooth intégré identifie les exigences exactes en matière de contrôle qualité pour chaque véhicule qui passe le long de la ligne d’assemblage.

Ces exigences sont affichées sur l’écran tactile de l’appareil porté au poignet, les membres de l’équipe n’ayant plus qu’à valider et faire le suivi. Ce nouveau système a permis de réduire l’erreur humaine de 7%, tout en permettant un contrôle par véhicule plus rapide de sept secondes. A Valence, où le nombre de véhicules produits cette année devrait dépasser les 400.000 unités, cela représente un gain de temps considérable qui permet d’augmenter la qualité des contrôles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *