Ford renforce sa place sur le marché marocain: Une année 2016 couronnée de succès

Ford renforce sa place sur le marché marocain: Une année 2016 couronnée  de succès

Ford consolide son succès au Maroc avec l’approvisionnement des composants auprès des fournisseurs marocains pour des véhicules fabriqués en Europe tels que la Mondeo (Fusion), Focus, Kuga et Transit.

Ford se réjouit de la constance de son développement au Maroc. La firme a assuré sa position parmi les marques les plus vendues au niveau national, détenant ainsi une part de marché considérable. C’est ce qu’a annoncé récemment Bernat Szabo, directeur général Ford Afrique du Nord. «Assurer une part de marché stable de 10% et devenir une des trois marques les plus vendues au Maroc signifient simplement que de plus en plus de consommateurs choisissent les véhicules et services Ford, grâce notamment à notre engagement qui consiste à offrir aux conducteurs une expérience exceptionnelle», explique-t-il. En effet, Ford a vu son activité s’accroître durant l’année 2016. La marque a été poussée à un niveau remarquable et ce grâce à son partenariat local avec Scama. De par son potentiel, Ford voit en le Maroc un marché important et décline, dans ce sens, un plan de développement ambitieux.

Selon Bernat Szabo, l’engagement de Ford pour le Maroc ne se limite pas à fournir des véhicules et des services de classe mondiale. En effet, la volonté de Ford Motor Compagny est de faire partie intégrante des communautés locales et contribuer activement à leurs économies. Cette stratégie se consolide à travers les initiatives de la marque qui a choisi d’établir son siège régional pour l’Afrique du Nord au Maroc, des bureaux du service après-vente et marketing à Casablanca et le service des opérations d’achat à Tanger.

Création d’un écosystème local

A partir de la ville du détroit, le constructeur automobile a construit son succès. Il y opère à partir du parc industriel de la ville de Tanger. Les opérations d’achat de la Ford Motor Company ont contribué au succès du constructeur automobile. Ford consolide son succès au Maroc avec l’approvisionnement des composants auprès des fournisseurs marocains pour des véhicules fabriqués en Europe tels que la Mondeo (Fusion), Focus, Kuga et Transit. Les opérations d’approvisionnement ont permis la création de 6.000 emplois au Maroc. De même, elles ont pu drainer un chiffre d’affaires de plusieurs centaines de millions de dollars aux fournisseurs marocains et augmenter la liste des fournisseurs agréés. Dans ce processus la marque a misé également sur le transfert des connaissances. Pour ce faire, des fournisseurs locaux ont été formés dans le but d’améliorer leurs processus commerciaux.

Les partenariats stratégiques de Ford

Dans cet élan, la firme a marqué le coup en créant son service Ford Crédit au Maroc, à savoir une première au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. L’entreprise a ainsi annoncé un partenariat qu’elle qualifie de stratégique avec la société de crédit Wafasalaf et son partenaire Scama. Selon Peter Weiner, directeur de Ford Crédit pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique, ce partenariat prend de plus en plus d’ampleur. «Avec Scama nous pensons avoir trouvé le bon partenaire afin de nous aider à apporter des solutions ingénieuses aux clients Ford et à faciliter leur quête de propriété, quels que soient leurs besoins» précise-t-il. Ce partenariat a abouti à l’introduction de l’offre Ford Salaf. Une opération qui a mené à «un taux de pénétration de 50% chez les clients Ford dans les six premiers mois suivant son lancement».

Ford Motor Compagny a multiplié ses initiatives, notamment avec le lancement de l’Académie d’entrepreneuriat Henry Ford et la mise en place d’un challenge mondial de création d’applications de mobilité dédié au développement de la mobilité urbaine des Marocains. En effet, Ford investit activement dans le domaine des nouvelles technologies, notamment la 3.0. Afin de réinventer la mobilité, le constructeur automobile appelle les développeurs à repenser la mobilité durable en utilisant la technologie et les données. L’objectif est d’atteindre des processus efficaces de transport des biens et des personnes, réduire les embouteillages et économiser le temps et l’argent. Le développement des applications de mobilité a permis à l’équipe marocaine Hey Taxi menée par Younes Benaomar de remporter le premier prix et de recevoir une donation de 15.000 dollars américains. Notons que l’Académie d’entrepreneuriat Henry Ford aide, depuis 2015, les entrepreneurs marocains à se familiariser avec le monde des affaires en améliorant leurs compétences et en leur fournissant les outils financiers nécessaires. Par ailleurs, Ford place la donne écologique au cœur de son activité. Le constructeur automobile a initié, dans ce sens, le programme « Ford Motor Compagny Conservation and Environnemental Grants ». Trois subventions ont été accordées à trois projets locaux de développement durable.

Leila Ouchagour

(Journaliste stagiaire)

Articles similaires

1 Comment

  1. Muslim

    Regardez ce que l’Algérie fabrique ou va fabriquer
    http://autonews-dz.com
    Sans parler d’Iveco-Fiat, VW, et autres constructeurs….
    Nous pour le moment, Renault, Peugeot, point c’est on a pas pris les initiatives pour aller chercher d’autres constructeurs, on dort

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *