Ford Truks F-Max : Le camion du futur

Ford Truks F-Max : Le camion du futur

Il a remporté le prix du camion international de l’année

Le nouveau F-Max a été imaginé et testé par 500 ingénieurs de Ford Otosan sur une période de 5 ans. Des tests ont été effectués dans 11 pays sur 4 continents avec 233 prototypes.

Le tout nouveau Ford Trucks F-Max a été récemment révélé au public. En effet, ce véhicule a été lancé lors de la 67ème édition du «IAA Commercial Vehicles 2018» à Hanovre, en Allemagne. Le constructeur américain s’est inspiré de la série F de Ford. Aux multiples caractéristiques, le nouveau tracteur Ford Trucks a remporté le prix du camion international de l’année, un concours dont le jury était composé de 23 juges issus de 23 pays européens. Ce prix marque le succès exceptionnel du nouveau F-Max, explique la firme automobile.

Pour sa conception, le nouveau F-Max a été imaginé et testé par 500 ingénieurs de Ford Otosan sur une période de 5 ans, selon le constructeur dévoilant que des tests ont été effectués dans 11 pays sur 4 continents avec 233 prototypes. Pour y parvenir, 15.500 heures d’essais en laboratoire et 5 millions de kilomètres d’essais routiers ont été effectués. Pour Haydar Yenigün, PDG de Ford Otosan, la marque a développé son nouveau tracteur avec les principes de confort, de puissance, d’efficacité et de technologie de Ford. «Pour que le design soit le plus sûr possible, en termes d’efficacité et de praticité, nous avons revu chaque partie et chaque détail», indique-t-il.

Confort et luxe

La cabine du F-Max fait 2,5 m de largeur, son design moderne et son approche sont axées sur le conducteur. A l’intérieur, le tableau de bord de style cockpit est caractérisé par un accès facile à toutes les fonctions du véhicule au détail près pour améliorer le plaisir de la conduite. En termes de dimension, le «F-Max fournit tout cela avec 2.160 mm de hauteur du sol au plafond et 260 mm de réglage du siège. De plus, le F-Max offre aux conducteurs un espace de stockage breveté très généreux et un lit supérieur innovant, révolutionnaire et pliable à 90 degrés», précise le constructeur américain. Il dispose des commandes d’éclairage à partir de la zone du lit et du compartiment conducteur, des systèmes de climatisation automatiques et des fonctions de réglage du volant. Certains modèles de ce véhicule sont dotés d’un mini-réfrigérateur et d’une cafetière.

Optimisation de l’énergie et technologie de pointe

Le nouveau F-Max est équipé d’un moteur pouvant développer 500 ch, et un couple moteur de 2.500 Nm avec une puissance de freinage 400 kW. «L’aérodynamisme supérieur, l’étalonnage de la chaîne cinématique et les caractéristiques techniques garantissent des performances exceptionnelles en termes de consommation de carburant avec un rendement de 6%, marquant ainsi une amélioration par rapport aux modèles précédents», souligne la marque américaine. Sur le plan technique, le véhicule inclut la technologie E-APU, la fonction eco-roll, le régulateur de vitesse de prédiction (Max Cruise).

Dans le même sens, la transmission automatique ZF à 12 vitesses et les différents modes de conduite tels que le mode Eco et le mode Power optimisent la consommation de carburant. Le F-Max est aussi muni d’un turbocompresseur à géométrie variable, d’une pompe à eau et d’un compresseur à plusieurs vitesses de travail, d’une puissance de freinage de 400 kW qui atteint la puissance de freinage totale de 1.000 kW avec l’Intarder en option. Outre son optimisation de l’énergie, le Ford Trucks propose la technologie «ConnecTruck». celle-ci permet de surveiller à distance le véhicule à l’aide d’un logiciel de diagnostic à distance et d’un logiciel de liaison par radio. Sa carte topographique spéciale lui permet d’analyser l’état des routes afin de rouler à des vitesses optimales et réduire ainsi de 4% la consommation de carburant. Ce dernier véhicule de Ford inclut des fonctions telles que le régulateur de vitesse adaptatif, le régulateur de vitesse prédictif (Max Cruise) avec des choix de tolérance de vitesse, le système de freinage d’urgence, l’aide au démarrage en côte, et le contrôle de stabilité électronique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *