Ford va investir 3 MM de dollars au Mexique et y produire la Fiesta

Ford va investir 3 MM de dollars au Mexique et y produire la Fiesta

L’investissement devrait créer 4.500 emplois au Mexique. La production de la Fiesta, un petit modèle, se déroulera sur le site de Cuautitlan, où sont actuellement produits des pick-up, des véhicules utilitaires. Une évolution symbolique de la volonté du constructeur de proposer aux Etats-Unis des modèles moins gourmands en carburant. «Ford s’attache à accélérer la transition vers des petites voitures plus économes en carburant que les gens veulent vraiment», a commenté le PDG, Alan Mulally, cité dans le communiqué. Le constructeur va également faire évoluer la production de son usine de Chihuahua, qui produisait des moteurs classiques et fabriquera désormais des moteurs diesel. Troisième volet du plan d’investissement, Ford va construire une nouvelle usine à Guanajuato. L’investissement, le plus important jamais réalisé au Mexique par un constructeur automobile selon M. Mullaly, devrait porter la capacité de production annuelle de Ford dans le pays à 500.000 véhicules et 330.000 moteurs d’ici à 2012, 80% de cette production étant destinée au marché nord-américain. L’augmentation des capacités des sites mexicains devrait permettre au constructeur de réduire ses coûts. Ford a annoncé, le 22 mai, une réduction de sa production en Amérique du nord, afin de s’ajuster au ralentissement économique aux Etats-Unis et a revu à la baisse les objectifs de rentabilité de ses activités en Amérique du nord. Les réductions d’effectifs et de capacités envisagées n’ont pas été détaillées à cette occasion. Lors du dernier salon automobile de Détroit, en janvier, Ford avait présenté un petit concept-car baptisé Verve, qui devait servir d’inspiration à la nouvelle Fiesta. «Les consommateurs ont réagi de façon très positive, à la fois la version berline et au modèle break», a expliqué Mark Fields, président du groupe pour la région Amérique. «Nous savons que le marché évolue vers davantage de petites voitures et de crossovers (carrosserie de 4×4 sur un chassis de berline)», a-t-il ajouté. Cette annonce est par ailleurs un camouflet pour le syndicat automobile United Auto Workers, qui fait campagne depuis près de deux ans pour que Ford construise une petite usine aux Etats-Unis. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *