Formula-E : Nissan e.dams hausse le ton et relève de nouveaux défis en Amérique du Sud

Formula-E : Nissan e.dams hausse le ton et relève  de nouveaux défis en Amérique du Sud

Nissan s’est engagé à apporter l’électrification en Amérique latine. La société a lancé la nouvelle Leaf dans la région en 2018. Le véhicule 100% électrique a fait ses débuts dans la région lors du Salon de l’automobile de Sao Paulo 2018 et du Salon international de l’automobile de Bogotá.

Nissan e.dams a participé vendredi et samedi derniers à la troisième manche du championnat ABB FIA Formula-E. La capitale chilienne a accueilli le championnat de course de rue électrique pour la deuxième fois de son histoire. Cette année, la course se déroule sur le nouveau circuit de 2,4 km mis en place sur le «Parque O’Higgins» à Santiago, un parc urbain de 750.000 m2.

Nissan est le plus récent constructeur à rejoindre ce championnat, qui se dispute lors de 13 courses organisées dans 12 villes du monde. Nissan utilise la Formula-E pour démontrer le côté performance de Nissan Intelligent Mobility, la vision de la marque consistant à changer la façon dont les voitures sont conduites, sont motorisées et sont intégrées à la société.

Leader mondial des ventes de véhicules électriques, Nissan a introduit plusieurs innovations au cours des derniers mois. L’introduction des voitures Formula-E de la compagnie a été accompagnée par la révélation du concept racer Nissan LEAF RC et de la version améliorée de la nouvelle Nissan Leaf e+. Il y a une semaine, le Salon international de l’auto de l’Amérique du Nord a connu le lancement du concept de «Berline sport surélevée» 100% électrique de Nissan IMs.

Nissan s’est engagé à apporter l’électrification en Amérique latine. La société a lancé la nouvelle Leaf dans la région en 2018. Le véhicule 100% électrique a fait ses débuts dans la région lors du Salon de l’automobile de Sao Paulo 2018 et du Salon international de l’automobile de Bogotá. Un programme exclusif de prévente de la Nissan Leaf est actuellement disponible pour le Chili, la Colombie, le Brésil et l’Argentine.

L’équipe Nissan e.dams a impressionné lors de ses deux premières courses de cette cinquième saison du championnat de Formula-E. L’ancien champion de la série, Sébastien Buemi, a obtenu la meilleure performance de qualification après avoir décroché la troisième et la quatrième positions au départ de ces deux premières courses.

Pour sa part, son coéquipier, Oliver Rowland a été meilleur «rookie» (nouvelle recrue) de la première manche, en passant de la 14e à la 7e place du tableau.

Lors de la dernière manche à Marrakech au Maroc, Buemi a été malchanceux après avoir été écarté au premier virage par une voiture en rotation, le faisant tomber de la 3e à la 13e place dans le premier tour. Il a dû doubler les efforts pour franchir la ligne d’arrivée en 8e position. Pourtant, il a réussi à enregistrer le deuxième tour le plus rapide de la course.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *