Formule 1 : Bottas et Mercedes terminent 2017 au sommet

Formule 1 : Bottas et Mercedes terminent 2017 au sommet

Cette troisième victoire en GP, toutes obtenues cette année, est «très importante après des débuts difficiles dans la deuxième partie de saison.

Mercedes a donné le rythme du dernier Grand Prix de Formule 1 de 2017, remporté dimanche à Abou Dhabi par le Finlandais Valterri Bottas, devant son coéquipier, le champion du monde britannique, Lewis Hamilton. De bon augure pour 2018.

Le titre pilotes attribué au Mexique, une semaine après le titre constructeurs, les deux dernières courses de la saison étaient surtout l’occasion pour les écuries de commencer à préparer l’année à venir. En testant de nouvelles pièces bien sûr mais aussi en s’octroyant un bonus de confiance avant d’aborder l’hiver à l’usine.

Après avoir réussi le doublé pilotes et constructeurs pour la quatrième année consécutive, les Flèches d’argent terminent donc l’année au mieux, sur un autre doublé, loin devant la concurrence.

Ni les Ferrari de l’Allemand Sebastian Vettel, troisième à 19 sec 330/1000, et du Finlandais Kimi Räikkönen, quatrième à 45 sec 386/1000, ni la Red Bull du Néerlandais Max Verstappen, cinquième à 46 sec 269/1000, n’ont été en mesure de tenir le rythme imposé.

Ce résultat ne permet toutefois pas à Bottas de chiper le titre honorifique de vice-champion du monde à Vettel.

Le Finlandais, qui avait décroché la pole position devant Hamilton samedi, a pris le meilleur départ dimanche. Il n’a tremblé qu’après son arrêt au stand, son coéquipier se révélant plus rapide sur des pneus usés. Mais le quadruple champion du monde lui a rendu définitivement la tête en chaussant à son tour des gommes neuves.

«J’ai fait de mon mieux mais Valtteri a fait un boulot fantastique, très propre, sans erreur», a salué le Britannique. «Ceci dit, c’est une victoire pour nous tous, un doublé pour Mercedes, un beau succès contre Ferrari. Nous voulons continuer comme ça l’an prochain».

Cette troisième victoire en GP, toutes obtenues cette année, est «très importante (pour Bottas) après des débuts difficiles dans la deuxième partie de saison, après avoir beaucoup travaillé sur tout ce qui posait problème et pour m’améliorer», a analysé le Nordique, qui «espère faire mieux (que troisième) l’an prochain».

Räikkönen profite, lui, de l’abandon de l’Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), suite à un problème hydraulique, pour lui prendre la quatrième place au classement des pilotes.

Les huits points inscrits par l’Allemand Nico Hülkenberg permettent aussi à Renault d’arracher la sixième place au classement constructeurs à Toro Rosso, dont aucun des pilotes n’a terminé dans les dix premiers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *