Formule 1 : Michelin se retirera fin 2006

Le numéro un mondial du pneumatique a expliqué cette décision par le fait que la Fédération internationale de l’automobile (FIA) souhaite imposer un fournisseur unique de pneus à partir de 2007. La FIA a récemment décidé le retour aux changements de pneumatiques en course ainsi qu’une augmentation du nombre de pneumatiques alloués par écurie. Le fournisseur français a chiffré à 15% l’accroissement des coûts logistiques et de production induits par les modifications décrétées par la FIA. Michelin fournissait sept des 10 écuries de F1, dont le champion du monde Renault cette saison, tandis que trois écuries, dont Ferrari, étaient équipées par Bridgestone. Les nouvelles dispositions de la FIA tendent à favoriser l’émergence d’un fournisseur unique pour toutes les écuries à partir de 2007.
«Après consultations avec ses fidèles partenaires, Michelin est maintenant convaincu que l’évolution vers un seul manufacturier est inévitable», explique Michelin dans un communiqué. «La liberté laissée aux écuries de choisir leurs pneumatiques est fondamentale.
En conséquence, la présence d’une concurrence entre au minimum deux manufacturiers est indispensable», ajoute l’équipementier. «Cette décision (de retrait) est l’aboutissement d’un constat de profond désaccord entre la philosophie sportive qui anime Michelin depuis toujours et les pratiques de gestion des autorités de la F1 qui n’offrent plus les garanties d’un environnement clair et pérenne pour justifier des investissements sur le long terme», a commenté Edouard Michelin, cité par le communiqué. «Quoi qu’il en soit, Michelin mettra tout en oeuvre en 2006 pour assurer à ses partenaires le meilleur service et les meilleurs pneumatiques pour les aider à gagner au cours de la prochaine saison», a-t-il ajouté. Michelin avait déjà quitté la F1 à la fin des années 90 et était revenu sur les circuits en 2001.
De son côté, le Japonais Bridgestone a clairement exprimé au mois d’octobre son intention de poursuivre l’aventure en F1. Ce retrait de Michelin devrait aboutir à ce que Bridgestone soit à nouveau le seul fournisseur au terme de la saison 2006. De son côté, Renault avait réaffirmé sa confiance dans le fournisseur français et avait précisé qu’il entendait continuer à travailler avec lui. Le fabricant français avait été au centre d’une polémique lors du Grand Prix des Etats-Unis. Michelin avait demandé à ses partenaires de ne pas prendre le départ en raison des incertitudes concernant la sécurité de ses pneumatiques. Cela avait conduit Ferrari à sa seule victoire de la saison.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *