Formule 1 : Vettel ou Alonso ?

Formule 1 : Vettel ou Alonso ?

Sur le circuit de Yas Marina à Abou Dhabi, le public a retrouvé, quelque peu, l’amabiance des premiers grands prix de la saison où il était difficile de parier sur un vainqueur. Bien que le classement se précise et que le titre ne se joue plus qu’entre Alonso et Vettel, ce Grand Prix était bien particulier à cause, principalement, de la sanction de Sebastian Vettel contraint de faire le départ des stands après que son temps de qualification ait été supprimé à cause du niveau de carburant plus bas que ce que ne l’autorise le règlement. Mais loin de se décourager, il a été l’auteur d’une remontée exceptionnelle. Au-delà de son talent, il a su profiter des neutralisations qu’a connues la course suite à quelques incidents.  Mais le premier incident important est, sans doute, la panne moteur de Lewis Hamilton au 20ème tour. Parti en pôle position, l’Anglais qui a mené la course entre le 9ème et le 15ème tour a du abandonner et rentrer prématurément aux stands. Celui qui a su profiter de cette situation c’est Kimi Räikkönen, parti de la 2ème ligne, il a fait un excellent départ pour dépasser l’Australien Webber. En tête, le Finlandais a failli faire les frais de la deuxième neutralisation puisque les autres pilotes ont pu se regrouper derrière lui. C’est l’accrochage entre Romain Grosjan et Sergio Pérez, par la faute de ce dernier, qui a nécessité cette neutralisation et qui a aussi causé l’élimination de Webber. Räikkönen qui a conservé la tête de course jusqu’à la fin a réussi à Fernando Alonso pour remporter sa première victoire depuis son retour en Formule 1 en début d’année.
Alonso qui a fini second à moins d’une seconde du Finlandais a fait preuve d’efficacité tout au long de la course. Quant à la troisième place, c’est Vettel, 24ème au départ, qui l’a décrochée pour rester en tête du championnat à 10 points d’Alonso. Il faut dire que l’Allemand affiche une forme olympique depuis quelque temps maintenant et après ses 4 victoires d’affilée, cette 3ème place le prouve une nouvelle fois. A 2 courses de la fin de la saison et avec 10 points d’écart seulement, Vettel et Alonso se livreront une bataille sans merci pour le plus grand bonheur du public amateur  de belles courses.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *