Foton Aumark : le camion qui vaut le déplacement

Foton Aumark : le camion qui vaut le déplacement

Accompagnant une délégation d’officiels chinois, Wang Jinyu, président du constructeur Beiqi Foton a profité de son séjour au Maroc pour rencontrer la famille Tabite. Et pour cause, MM. Najib, Abdelilah et Farouk constituent le staff dirigeant de Prince Auto, l’importateur marocain de cette marque chinoise principalement spécialisée dans les véhicules utilitaires, tracteurs, bus, camions et poids lourds (lire encadré). La rencontre s’est déroulée à Fès, soit là où siège Prince Auto et ce, en présence de plusieurs personnalités dont le vice-président de la mairie de Pékin, ainsi que Miloudi Mdiourat, le secrétaire général du Syndicat des transporteurs de marchandises des ports du Maroc. En fait, ce dernier n’était pas présent pour rien puisqu’il a signé une convention avec la mairie de Pékin en vue de leur fournir un support appuyé dans le cadre du renouvellement de leur parc. Concrètement, cet accord va permettre à ces transporteurs d’accéder à de nouveaux produits, leurs pièces d’usure et leur entretien à des prix abordables. Le constructeur Foton s’y engage par le biais de son importateur Prince Auto. Et c’est le tout nouveau Aumark qui est au cœur de cet accord, puisqu’il s’agit du dernier-né de la gamme de camions de Foton. Il s’agit d’un camion à simple cabine et à plateau ayant une capacité de chargement de 4,5 tonnes. Doté d’un design contemporain, ce véhicule a subi tout une batterie de crash-tests avant d’avoir été homologué en Chine. Mais c’est de son moteur que l’Aumark peut surtout se targuer. Développé par la Beijing Foton Cummins Engine Co. Ltd. (BFCEC), soit la coentreprise formée par Beiqi Foton et le motoriste américain Cummins, ce moteur dit «ISF» existe en deux versions. Un 2,8 litres de 107 chevaux pour 360 Nm de couple et un 3,8 l de 141 ch ayant un couple de 450 à 600 Nm. Plus léger, ce moteur a surtout la qualité de répondre aux normes d’émissions (de CO2) Euro 4 et America EPA 2007/2010. Une première pour un moteur diesel chinois. Et cela, le Centre d’homologation marocain devrait le prendre en compte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *