Francfort 2011 : Soleil vert et techno-parade

Francfort 2011 : Soleil vert et techno-parade

Malgré le flot de nouveautés, l’originalité des concept cars ou même l’ingéniosité des constructeurs pour réaliser des stands spectaculaires et attractifs, les grands salons automobiles de ces cinq dernières années se suivent et se ressemblent ! Du moins, dans le fond, puisque la tendance écologique n’est plus une exception mais bien une règle qui se généralise au fil des ans et à l’ensemble des grands constructeurs automobiles. Si bien qu’on peut désormais parler de «green brainwashing» ou lavage vert de cerveau. Un matraquage médiatique qui prévaut également pour ce Salon de l’automobile de Francfort, ouvert au public du 15 au 25 septembre. Sur le plan économique, cette 64ème édition s’ouvre dans un contexte qui ne s’est pas encore défait de toutes ses inquiétudes (sortie de crise, influence grecque sur la zone euro…). Pourtant, le marché automobile mondial évolue vers des perspectives positives, principalement tiré par l’envolée des ventes de voitures en Chine, ainsi qu’une reprise confirmée aux Etats-Unis. Bref, on est bien loin du plongeon d’il y a deux ans…
L’automobile électrique continue à faire des émules. Après les marques Fisker et Tesla, toutes deux spécialisées dans les voitures de sport électriques, ce sont plutôt les constructeurs généralistes qui s’y frottent. En tête de file, Renault est fin prêt à relever tous les défis, y compris ceux d’une commercialisation en grande série de la «seule gamme complète de véhicules électriques accessibles à tous». «Dans un mois, les premiers véhicules électriques de Renault seront livrés aux clients», indique le constructeur qui précise que les Kangoo, Fluence et Twizy Z.E. (Zéro Émission) seront lancés en France et dans quelques marchés européens avant même que débute l’année 2012. Toujours selon Renault, «l’ensemble du réseau (NDLR, en France) est aujourd’hui formé et prêt à vendre et entretenir les véhicules électriques, avec une offre complète qui comprendra le véhicule, la location des batteries, la recharge et un ensemble de services». Par ailleurs et outre la nouvelle Twingo, la marque au losange a dévoilé le 4ème concept car découlant de sa nouvelle stratégie de design, lancée il y a un an avec le concept «DeZir». Baptisé Frendzy, cet étonnant prototype à propulsion électrique anticipe un éventuel futur modèle ayant la double étiquette de véhicule utilitaire et particulier. S’agissant des autres tendances, l’heure est clairement au minimalisme ! Au pays des grosses berlines qui ne jurent que par de gros V8 ou plus, les marques teutonnes repartent plutôt vers le bas en présentant des petits modèles ayant pour première qualité de consommer peu et polluer moins. C’est le cas de la microcitadine «Up!» qui a retenu toutes les attentions sur le stand de Volkswagen. Celle-ci, encore au stade de concept, préfigure la remplaçante de la Fox, arbore une carrosserie 3 portes et abrite 4 places malgré son encombrement ultra-compact (3,54 m de long). De son côté, Audi réfléchit au renouvellement de la A2 à travers un concept à moteur électrique et au look surprenant, malgré des atours proches de ceux de l’A1. Même son de cloche sur la partie supérieure du stand BMW qui exhibe deux modèles de la nouvelle gamme électrique «i». Non loin du spectaculaire coupé i8, la petite i3 Concept donne une idée de ce que ressemblera la future citadine 100% électrique de BMW, mais qui ne sera pas commercialisée avant 2013. D’ici à cette échéance, l’automobile sera devenue encore plus technophile. Car à Francfort, la mode est aussi aux gadgets high-tech et à l’Internet embarqué. Ainsi, BMW, Mercedes et Volvo ont tour à tour présenté leur système de connexion à Internet en voiture. Des interfaces capables de faire écouter de la musique sans fil, se connecter aux réseaux sociaux et même lire des emails. On savait l’automobile capable de lire des panneaux, de masser ses occupants ou encore pouvant freiner et stationner toute seule… demain, elle pourra carrément proposer un hôtel, localiser les stations-service ou même commander votre pizza.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *