Genève 2005 : 100 ans d’innovations

Genève 2005 : 100 ans d’innovations

Entre Paris et Francfort, il y a toujours Genève. Il ne s’agit pas vraiment de géographie, mais d’exhibition automobile. En effet, le Salon helvétique se tient tous les ans au printemps, contrairement aux «Mondial de l’Auto» de Paris et l’«Internationale Automobil-Ausstellung» de Francfort qui, eux, s’alternent annuellement à l’automne.
Et cette année, la 75ème édition internationale du Salon de Genève (créé en 1924) marquera le Centenaire de la «Première Exposition Nationale de l’Automobile et du Cycle» organisée dans la même ville en 1905. Une fois de plus, l’intérêt de ce salon sera de retrouver sous un seul hall, celui du Palexpo, l’ensemble de la production automobile mondiale (carrossiers compris), ainsi que quelques nouveaux modèles et concept-cars. En effet, le Salon genevois, qui ouvrira ses portes du 3 au 13 mars prochain, s’annonce d’ores et déjà riche en nouveautés.
A commencer par la C6 que Citroën présentera en grande pompe et qui révèlera tous ses secrets aux premiers visiteurs, c’est-à-dire les journalistes. Du côté des françaises toujours, Peugeot, profitera de cet événement pour exhiber la version définitive du Coupé 407, dérivé de la familiale du même nom.
Bien qu’il ne soit pas signé Pininfarina, le remplaçant du Coupé 406 affiche une ligne séduisante et un long capot sous lequel il pourra notamment loger, le V6 HDi de 204 ch. Pour sa part, le stand Renault ne manquera pas d’attirer curieux et acheteurs, en abritant la version restylée de la Laguna (et peut-être la même chose pour la grande Vel Satis), ainsi qu’un curieux concept-car de citadine, baptisé «Z71».
Et en parlant de citadines, ce sera aussi l’occasion pour PSA et Toyota de présenter au public les trois petits véhicules issus de leur projet commun : Peugeot 107, Citroën C1 et Toyota Aygo.
Les constructeurs asiatiques seront aussi présents en force et particulièrement les deux labels coréens. Ainsi, Hyundai frappera fort avec un magnifique concept, baptisé Portico. Arborant des allures futuristes et intégrant deux rangées de trois places, ce monovolume est en fait un cross-over qui préfigure ce que pourrait être le futur monospace de Hyundai.
Même tendance chez le (faux) concurrent Kia, qui présentera la nouvelle version du grand monospace Carnival. Ce dernier intégrera un maximum d’équipement de confort, ainsi que trois rangées de sièges, à l’instar de celui qu’il remplacera et qui reste l’un des monospaces les plus prisés en Europe (il est le plus vendu au Royaume-Uni).
Du côté transalpin, Fiat fera l’actualité avec son nouveau porte-drapeau, la Croma, mais aussi la version restylée de sa Punto. Celle-ci arborera un face avant inédite, marquée par une calandre béante très inspirée des Maserati actuelles. Cette citadine aura aussi un avantage mécanique avec une large palette de moteurs Diesel, dont le 1.9 JTD poussé à 150 ch.
Chez le cousin Alfa Romeo, ce sera la 159 (remplaçante de la 156) et le coupé Brera qui feront sensation, avec leur nouveau style maison (post-Da’Silva).
Les trois constructeurs allemands ne seront pas en reste. Loin de là même, puisque Genève sera un grand Salon pour Volkswagen, qui y présente la toute nouvelle Passat. Très attendue, la remplaçante de la familiale fera là-bas sa première sortie médiatique européenne en attendant sa commercialisation, prévue d’ici la rentrée. Sur le stand BMW, trônera la version restylée du vaisseau amiral, la Série 7, ainsi que la nouvelle Série 3, sur laquelle le constructeur mise beaucoup.
Normal, c’est la familiale premium la plus vendue en Europe. Mais les visiteurs pourraient aussi découvrir la déclinaison Touring (break) de la nouvelle «3». Une version très attendue par la clientèle européenne.
Mercedes présentera son nouveau Classe M, qui remplace un modèle vieux de 7 ans. Ce même dernier qualificatif a également la Classe S, dont la remplaçante pourraient elle aussi (car c’est encore incertain) être révélée au Salon. Enfin, haut de gamme toujours, Volvo profitera du Salon genevois pour célébrer son engagement dans l’innovation et la recherche en matière de sécurité. Comment ?
En re-exposant quatre concept-cars historiques: le 3CC (2005), le SCC (Safety Concept Car, vu en 2001), l’ECC (Environmental Concept Car, aperçu en 1992) et le VESC (Volvo Experimental Safety Car, présenté en 1972). Mais ce ne sera pas tout, le constructeur suédois, qui a la cote ces temps-ci, pourrait créer la surprise en dévoilant (enfin) la version définitive de la C30.
Il s’agit d’une compacte chic, qui fera son apparition d’abord en carrosserie trois portes, avant d’en avoir deux de plus. Soit dans le même esprit que l’Audi A3, dont elle sera une concurrente directe, au même titre d’ailleurs que la BMW Série1.
Bref, le printemps helvétique sera, cette année encore, l’occasion de voir défiler du beau linge automobile. ALM y reviendra.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *