Grand Prix de Belgique : Sebastian Vettel triomphe

Grand Prix de Belgique : Sebastian Vettel triomphe

L’Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) a réalisé le meilleur temps de la 3e et dernière séance d’essais libres du Grand Prix de Belgique, 11e manche (sur 19) du Championnat du monde de Formule 1, samedi matin sur le circuit de Spa-Francorchamps, près de Liège et ce, devant l’Espagnol Fernando Alonso (Ferrari).

En 1 minute 48 secondes et 327/1000, sous un ciel nuageux, Vettel a amélioré d’une seconde son meilleur temps de vendredi après-midi et devancé d’un dixième de seconde le double champion du monde et leader de la Scuderia Ferrari, qui n’a jamais gagné à Spa. Le 3e chrono de la matinée, deux heures avant les qualifications prévues à partir de 14h00 (12h00 GMT), a été l’œuvre du vétéran de la F1 et coéquipier de Vettel, Mark Webber. A 37 ans, l’Australien n’a rien perdu de son coup de volant et tirera en fin de saison sa révérence de la F1 pour retourner en endurance, chez Porsche, dans la catégorie où il avait fait ses grands débuts en Europe. Les Lotus du Français Romain Grosjean, 8e temps, et du Finlandais Kimi Räikkönen, 10e temps, ont été discrètes, mais moins que les Mercedes de Nico Rosberg, 9e temps, et Lewis Hamilton, 12e temps. Reste à savoir si l’Anglais et l’Allemand se réservaient pour les qualifications ou pour la course.

La bonne surprise du matin, pour les nombreux fans français venus en voisins passer le week-end dans les Ardennes belges, c’est le 4e temps de Jean-Eric Vergne (Toro Rosso), déjà 5e temps vendredi après-midi, devant l’autre Ferrari du Brésilien Felipe Massa, 6e chrono, et la McLaren de l’Anglais Jenson Button, vainqueur l’an dernier à Spa. Chez McLaren, un jeune pilote belge plein de talent, Stoffel Vandoorne, 21 ans, a été invité à passer le week-end dans l’écurie anglaise, habillé en tenue officielle, avec son prénom sur la chemise, le casque audio sur les oreilles, et donc autorisé à écouter les conversations entre pilotes et ingénieurs, histoire de continuer à apprendre son futur métier.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *