Hafei Motor : des chinois à la Conquête du monde

Hafei Motor : des chinois à la Conquête du monde

Au sein de l’industrie automobile chinoise, Hafei est typiquement celui qui se démarque des autres constructeurs de mini-véhicules. Installée à Harbin depuis 1994, Hafei Motor est, en fait, une filiale de la firme Harbin Aircraft Industry Ltd, qui en détient 75% des parts. Ce dernier est un géant mondial de l’aéronautique militaire, spécialisé dans la fabrication d’hélicopères de combat et employant plus de 20.000 personnes.
Parmi elles, 5.000 employés, ingénieurs et managers, travaillent pour le compte de Hafei Motor. Un constructeur dont les installations sont tout simplement colossales, puisqu’elles s’étendent sur une surface de plus d’un million de m2 ! Des lignes d’assemblage, des unités de presse et des cabines de peinture permettent la production de quelque 300.000 véhicules chaque année.
Au départ, Hafei s’est d’abord spécialisée dans les petits véhicules utilitaires légers comme le mini-pick-up Ruiyi et le mini-van Xinyi. Ces petits véhicules à vocation utilitaire restent très prisés localement dans le Sud-est asiatique et dans les pays émergents. Encouragée par ses ventes, la marque s’est ensuite tournée vers les petites voitures particulières. En 1999 est apparue la citadine Saima, puis une autre en 2000, la Laibao, suivie d’une compacte tricorps : la Saibao. Particularité de ces modèles : ils ne copient pas des véhicules déjà existants. L’originalité de leur style s’explique par le fait que le constructeur n’a pas hésité à faire appel au bureau de design de Pininfarina.
De ce fait, Hafei a su faire évoluer sa gamme de produits. Car en étant affilié à un pilier de l’aéronautique chinoise, ce constructeur automobile a intégré des critères d’exigence élevés dans ses process de production, conférant à ses véhicules un niveau de qualité bien supérieur à celui de ses concurrents. Et parce que la qualité finit bien par payer, Hafei peut actuellement se targuer d’intéressants volumes de ventes, localement comme à l’étranger. Ainsi, il a écoulé 230.000 véhicules en Chine durant l’année 2005 (soit 12% de plus qu’en 2004) et reste très actif en termes d’exportations, notamment vers les pays du Proche-Orient et d’Afrique du Nord. Des exportations qui ont dépassé le cap des  20.000 unités en 2005, livrées dans une quarantaine de pays.
Parmi eux, la Syrie a englouti près 9.000 véhicules de la marque, tandis que l’Algérie en a importé 5.000 autres. Des exportations non négligeables, qui sont appelées à croître encore plus avec l’engouement suscité sur de nouveaux marchés. C’est le cas au Maroc où Madiva est, depuis sa création l’an dernier, le partenaire exclusif de Hafei Motor.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *