Hamilton U.S. 66 Power Reserve : l’American beauty de l’horlogerie

Hamilton U.S. 66 Power Reserve : l’American beauty de l’horlogerie

Question : quel point commun y aurait-il entre des passionnés de montres et des fans de Formule1 ? Réponse : Hamilton U.S. 66 Power Reserve. Explication : Hamilton n’est pas que le nom de Lewis, jeune pilote britannique qui a failli être champion de F1 en 2007, c’est aussi un grand label de l’horlogerie américaine. Une firme de renom, fondée en 1892 et illustrant le savoir-faire Outre-Atlantique en la matière. Mais la corrélation avec l’automobile n’est pas que d’ordre sémantique, puisque désormais et comme beaucoup d’autres firmes horlogères, Hamilton a créé une montre évoquant les voitures de sport et de prestige. Le modèle en question s’appelle «U.S. 66 Power Reserve» et se veut exclusif autant par l’originalité de son design que par sa diffusion en série limité.
L’originalité tient non seulement à la forme ovale de son cadran et qui reste très évocatrice d’un circuit de vitesse, mais aussi et surtout à sa couronne placée «crânement» au-dessus du «12» et non pas du «3». C’est au-dessous de cette même couronne que prend place la petite bulle qui recouvre la date, affichée… à l’envers ! Pourquoi ? Allez savoir. Mais cela reste un détail assez singulier en matière d’horlogerie. L’intérieur est gradué comme un tachymètre, rappelant ainsi les chronomètres et autres instruments de mesure en compétition automobile. Autre emprunt de l’univers automobile, le bracelet en caoutchouc creux et crénelé au milieu, nous rappelle les rainures d’un pneu. On précisera par ailleurs que cette montre est dotée d’un mouvement automatique (calibre ETA 2897), que le verre est en saphir et que son cadran (en acier inoxydable) mesure 50 mm de diamètre. Enfin, la Hamilton U.S. 66 Power Reserve sera produite à 2008 exemplaires dans le monde. 2008 est tout simplement l’année de son lancement. Une évidence au même titre que l’origine de son nom inspiré de la «Route 66», fameuse autoroute américaine qui relie Chicago à Los Angeles en passant par 8 Etats et traversant plusieurs déserts. Et pour ceux qui ne le savaient pas encore, l’US Route 66 fut la première route trans-continentale goudronnée en Amérique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *