High-tech : Mazda SkyActiv, plusieurs innovations, un seul objectif

High-tech : Mazda SkyActiv, plusieurs innovations, un seul objectif

Au moment où la quasi-totalité des constructeurs automobile ne travaille et ne se focalise que sur la voiture électrique, Mazda prend une autre voie, certes plus conventionnelle, mais bien réaliste et surtout exploitable dans le court terme. En effet, c’est à partir de 2011 que ses nouveaux modèles étrenneront la ou plutôt les technologies dites SkyActiv. Un terme générique qui rassemble une série de solutions techniques relatives à plusieurs organes (moteurs, transmissions, caisses et châssis) et toutes axées autour d’une seule idée : la réduction conséquente de la consommation. D’où cette appellation marketing qui renvoie à un ciel azuré, car moins pollué du fait d’une gamme automobile peu polluante. Sous le capot, tout d’abord, deux grandes familles mécaniques sont au programme : le moteur SkyActiv-G et le SkyActiv-D. Le premier correspond à une nouvelle génération de moteur à injection directe d’essence, offrant un haut rendement énergétique et surtout le taux de compression le plus élevé au monde de tous les blocs essence (14,0/1). Par sa technologie, ce moteur profite ainsi d’une hausse du couple d’environ 15% et d’une meilleure disponibilité de ce dernier à bas et mi-régimes. Même son de cloche pour le SkyActiv-D qui dispose lui aussi du taux de compression (14,0/1) le plus faible de tous les moteurs diesel au monde et surtout s’arme du must en la matière : un turbocompresseur à deux étages ! Apparue sur une BMW (la 535d), cette technologie garantit non seulement une réponse régulière et linéaire du moteur sur toute sa plage utile, tout en augmentant nettement son couple à bas et hauts régimes, mais elle permet aussi au futur diesel de Mazda de répondre aux normes antipollution mondiales les plus drastiques (Euro6 en Europe et Tier2Bin5 en Amérique du Nord) et ce, sans recourir à un filtre à particule ou autre système coûteux de post-traitement des dioxydes d’azote. Question transmission, le constructeur nippon est fier de présenter la SkyActiv-Drive : une nouvelle boîte automatique qui se focalise sur l’efficacité du transfert de couple, en combinant les avantages de l’automatisme à variation continue et du double embrayage. Objectifs : procurer les sensations de conduite d’une boîte manuelle et améliorer de 4 à 7 % les seuils de consommation par rapport aux boîtes autos actuelles. Du côté des boîtes manuelles, les ingénieurs de Mazda ont mis au point la SkyActiv-MT : une nouvelle transmission compacte, légère et à course courte. À leurs tours, caisse et châssis reçoivent la mention et les bienfaits de la technologie SkyActiv. Allégée de 8% grâce notamment à l’optimisation des méthodes de collage, la nouvelle structure de caisse est aussi plus rigide de 30% du fait d’une utilisation extensive d’acier à haute résistance ce qui lui garantit une meilleure résistance aux chocs. Enfin, le châssis SkyActiv est, lui aussi, allégé et ce, de 14% par rapport à celui d’une ancienne Mazda. Associé à de nouvelles suspensions avant et arrière, il garantie une certaine agilité à vitesse moyenne et une meilleure stabilité à vive allure.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *