Honda Asimo : 10 bougies sur un gâteau

Honda Asimo : 10 bougies sur un gâteau

Un anniversaire qui se poursuit ces jours-ci, puisque le constructeur nippon organise au Honda Welcome Plaza (Tokyo) cinq jours de fête, intitulés «Asimo Special Week». Au programme, des démonstrations, des conférences avec les ingénieurs ou encore la possibilité aux visiteurs de serrer la main d’Asimo. Véritable vitrine high-tech de Honda, ce robot bipède qui mesure 1,20 mètre, s’était rendu célèbre à travers diverses sorties médiatiques. Il avait notamment accueilli, avec un bouquet de fleurs, la Reine Margrethe II du Danemark, lors de sa visite à Tokyo en 2004 et même échangé avec elle quelques politesses en danois ! Dans sa récente version, Asimo est capable de marcher, courir et d’utiliser des escaliers. En revanche, la petite histoire ne nous dit pas si Asimo a réellement soufflé ses bougies.

Alfa Romeo Giulietta : Une mosaïque pour le centenaire
Les célébrations du centenaire d’Alfa Romeo se poursuivent. Dernier événement en date, dans ce sillage : la création d’une affiche digne d’une œuvre d’art. Et pour cause, il s’agit d’une grande fresque mettant en relief la Giulietta et uniquement constituée de milliers de photos envoyées par des fans de la marque au Biscione. Un panneau sur lequel on peut lire «We are Giuilietta» (en français, «Nous sommes la Gilietta») et dont certaines photos sont d’époques (ancienne Giulietta), tandis que d’autres sont plus contemporaines. Le résultat est à la fois artistique et symbolique. Mais aussi significatif, dans la mesure où il donne une idée sur la forte notoriété de la marque en Europe, y compris au Royaume-Uni où s’est déroulée cette opération de collecte desdites photos. Voilà pourquoi, ce 4/3 peu commun sera visible aux habitants de Chelsea (en Angleterre) pendant tout le mois de novembre. Avouez qu’elles sont quand même fortes les têtes pensantes du marketing Alfa.

Brabus SV12R : La plus radicale des limousines
Ceci n’est pas une Mercedes. Ou du moins, pas une Merco comme les autres. Totalement revisitée par le «sorcier» Brabus (préparateur attitré de la marque à l’étoile), la Classe S en ressort encore plus puissante que sa version la plus endiablée, la S65 AMG (612 ch). Sur la base d’une S600 (517 ch), les ingénieurs de Brabus ont retravaillé plusieurs organes du V12 (filtre à air, échappement, deux turbos…) et porté sa cylindrée de 5,5 à 6,3 litres. Résultat : la Brabus SV12R (c’est son nom) développe 800 ch, accélère de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et atteint une vitesse maxi électroniquement limitée à 350 km/h ! La ligne extérieure est spécifique (l’étoile a disparu), tandis que les trains roulant ont bien sûr été renforcés. L’intérieur porte à son tour la griffe Brabus et reçoit toute une panoplie de sophistications de confort, dont le tout nouveau système iBusiness spécialement développé pour brancher des Mac, des iPod, iPad et autres équipements de la marque Apple.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *