Honda Night Vision l’atout de l’infrarouge

Honda Night Vision l’atout de l’infrarouge

Depuis longtemps employés dans les domaines aéronautique et militaire, les systèmes de vision nocturne par infrarouge ont déjà été étudiés par quelques constructeurs automobile tels que Cadillac, Jaguar et Volvo. Aujourd’hui, c’est Honda qui franchit un grand pas en l’annonçant sur la prochaine génération de sa limousine Legend, qui vient d’être commercialisée au Japon. Selon le constructeur nippon, ce système de vision nocturne réduit les risques de chocs piétons, puisqu’il est capable de détecter, sur une assez longue distance, un piéton situé sur la trajectoire du véhicule et d’en informer le conducteur.
Baptisé «Intelligent Night Vision System», ce dispositif se compose de caméras à infrarouge, reliées à un écran de navigation escamotable au niveau de la planche de bord et transmettant les données reçues et analysées par un calculateur électronique qui informe sur la présence éventuelle de piétons.
Les caméras à infrarouge sont en fait des capteurs, placés en bas du pare-chocs avant, qui transforment en images visuelles les radiations émises par la chaleur du corps humain d’un piéton ou d’un objet incandescent. Et c’est justement grâce à leurs rayons d’une assez longue portée (près de 130 mètres), que ces capteurs sont capables de déceler la présence d’individus, si loin dans le noir, ce que ne parvient pas à faire une caméra infrarouge ordinaire. Concrètement, ces capteurs infrarouges détectent la position et le mouvement d’une émission de chaleur et, en fonction de ses dimensions et de sa forme, déterminent si cette émission est un piéton. Les données recueillies par les capteurs sont transmises à un boîtier électronique qui, dès qu’il discerne un piéton en approche, le localise et analyse la situation en prenant en compte tous les paramètres (vitesse du véhicule, surface de roulement, éclairage extérieur…), et surtout en précisant si l’individu se situe (ou ne se situe pas) sur la trajectoire du véhicule.
Que se passe-t-il ensuite ? Le conducteur se retrouve alerté par un message sonore ou via son écran qui lui affiche un cadre clignotant autour du piéton repéré.
Ce système, qui est le premier au monde à informer le conducteur de la présence d’un piéton sur son chemin est ainsi une invention d’un grand intérêt en matière de sécurité routière. D’autant plus que, selon l’ITARDA (Institute for Traffic Accident Research and Data Analysis), un institut chargé des statistiques sur le trafic routier, les piétons ont représenté 30 % des victimes mortes dans des accidents de la route au Japon en 2003. Sensible à ces chiffres, le second constructeur nippon n’en est pas à ses premières recherches en matière de la réduction des blessures et des risques d’accidents entre piétons et voitures. En effet, l’actuelle génération de la Civic était l’une des premières disposer d’une structure limitant la gravité des blessures en cas de choc avec un piéton, mais aussi l’un des premiers modèles à obtenir les trois étoiles EuroNCAP dans cette catégorie de collision (choc piéton). C’est aussi dans ce registre que le CR-V est le seul 4×4 au monde à avoir décroché le même nombre d’étoiles.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *