Hybride : Bientôt démocratisé ?

Hybride : Bientôt démocratisé ?

Les voitures hybrides ne cessent d’évoluer et se démocratisent de plus en plus. Sur un marché comme celui des Etats-Unis, il est non seulement possible d’acheter une hybride mais il est également possible de la faire soi-même. Il ne s’agit pas de construire sa voiture, ceci dit, le projet consiste plutôt à installer un moteur électrique.
Entamé il y a 5 ans, ce projet est dirigé par le Docteur Charles Perry de l’Université Middle Tennessee State (MTSU). L’objectif principal de ce projet étant de faire un système simple et installable en seconde-monte. Ce système simple, selon ses concepteurs, ne devrait pas dépasser la barre des 3.000$
Les 5 années de développement ont abouti à un prototype monté sur une antique Honda Accord break essence de 1994. A cet effet, deux moteurs électriques ont directement été installés sur les moyeux arrière et c’est une batterie placée dans le coffre qui fournit l’énergie à ce prototype. Grâce à ce procédé, les résultats sont plus qu’intéressants puisque la consommation a baissé de 50% en ville où c’est principalement le moteur électrique qui permet de remettre en mouvement la masse du véhicule.
«Le but était de démontrer la faisabilité de l’ajout du moteur électrique aux roues arrières de la voiture sans modification des freins, des roulements, ou des suspensions», déclare le Dr. Perry, ancien d’IBM. Le système évite ainsi un coûteux couplage comme celui des hybrides de certains constructeurs qui utilise un train épicycloïdal et une électronique de gestion compliquée.
Cependant, le système possède les inconvénients de ses avantages. En effet, s’il ne demande aucune modification du véhicule et peu de connaissances pour l’installer, le système prend « un peu » de place dans le coffre. L’Université a déposé plusieurs brevets pour le système et cherche désormais des financements pour le commercialiser. Le Dr. Perry estime que la taille des batteries devrait alors être divisée par deux. Autre point non négligeable, il semble n’être disponible que pour des freins à tambour.
Il n’est pas certain que les constructeurs voient d’un très bon œil l’arrivée d’un système hybride à bas coût mais il est tout à fait probable qu’un Valeo, Bosh ou autre équipementier s’investisse dans le projet pour offrir d’ici peu de temps l’hybridation «pour tout le monde».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *