Hyundai Accent : Le style et le CRDi

Hyundai Accent : Le style et le CRDi

Aujourd’hui les constructeurs automobiles ne se contentent pas d’investir tous les segments, ils en créent d’autres, et parfois même, des sous-segments dans la même catégorie de véhicules. Ainsi, entre la micro-citadine et la grande citadine polyvalente, il existe désormais la citadine avec coffre. Et c’est à cette famille de véhicule que l’on doit assimiler l’Accent, dont la nouvelle génération roule sur nos routes depuis peu.
L’Accent est donc une «petite», mais pas si petite que cela. En témoignent ses proportions (dont une longueur de 4,28 mètres) ainsi que ses volumes intérieurs (dont un coffre de 390 litres).
Mais surtout, l’Accent n’a plus rien à voir avec celle qu’elle remplace. Esthétiquement d’abord. En effet, au look un peu géométrique et même désuet de l’ancienne Accent, la nouvelle oppose un design fluide et nettement plus actuel. L’Accent «new-look» n’a donc rien à envier aux citadines européennes question design. Parmi les originalités de sa belle ligne, ses grands phares en amande, sa calandre stylée (avec une bosse au-dessus du logo) ou encore, sa malle arrière râblée et intégrant un becquet discret. 
Ensuite, en ce qui concerne l’aménagement intérieur. Totalement renouvelé, l’habitacle mélange des tons clairs (ceux de la sellerie), avec le noir qui couvre la planche de bord. Et justement, à lui seul, le dessin réussi (et en forme de vague) de cette planche montre combien les designers du constructeur coréen ont fait d’efforts en matière de design. On apprécie autant l’ergonomie et donc l’emplacement des différentes commandes (climatisation, lève-vitres électrique…) que les nombreux espaces de rangement (vide-poches en bas des panneaux de portes avant, range-lunettes, aumônière et bac longiligne sous la colonne de direction, poche porte-documents au dos des sièges avant).
A cela s’ajoutent des détails pratiques comme l’ouverture de la trappe à carburant et de la malle arrière à partir de l’intérieur ou encore, l’accoudoir central intégrant deux porte-boissons aux places arrière. A ce niveau du véhicule, l’espace ne manque pas non plus et fait de l’Accent une voiture confortable pour cinq adultes. Question équipement, la version de notre modèle d’essai (finition «Confort») est loin d’être pingre offrant notamment la climatisation, l’ordinateur de bord, les quatre lève-vitres électrique, l’autoradio avec lecteur CD frontal et 4 HP…, mais faisant l’impasse sur l’ABS et le double airbag !
Sur la route, le 1.5 CRDi étonne par sa souplesse et sa disponibilité. Normal : il s’agit d’un 4 cylindres Diesel common rail de dernière génération, d’une puissance de 110 chevaux pour un couple de 235 Nm. Des valeurs palpables à chaque accélération et qui font que, là encore, on sent la différence avec l’ancienne Accent et son bloc CRDi de 3 cylindres. Autre satisfecit, celui du confort de suspension et de l’agilité de la direction assistée.
En revanche, question tenue de route, l’Accent avoue ses limites lorsqu’il s’agit d’aller chercher les virages à vitesse soutenue. Et honnêtement, elle aurait plus gagné à disposer d’une monte pneumatique de 15 pouces, plutôt que 14’’ et même une direction moins assistée. Mais qu’à cela ne tienne, l’Accent a les qualités intrinsèques à une utilisation urbaine et en particulier la frugalité. Car, après avoir parcouru une cinquantaine de kilomètres, en milieux urbain et extra-urbain, l’ordinateur de bord affichait une consommation mixte de 4,6 l/100 km. Très intéressant…
Bref, pour ceux qui cherchent une petite voiture, mais dotée d’un grand coffre et d’un Diesel sobre, l’Accent CRDi est bien celle qu’il leur faut. Reste à eux de signer un chèque de 162.900 DH (TTC) pour repartir au volant de cette version. Un prix pas si excessif et même dans la moyenne de son segment, celui des citadines avec coffre.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *