Hyundai Elantra : une coréenne très craquante

Hyundai Elantra : une coréenne très craquante

C’est à Tanger que Global Engines, l’importateur marocain de Hyun-dai, a présenté le week-end dernier la nouvelle génération de l’Elantra. Un événement à l’organisation bien orchestrée, tenu dans l’un des grands hôtels de la capitale du détroit et auquel étaient conviés une vingtaine de journalistes, mais aussi une bonne partie du réseau dudit importateur.
Avant de découvrir le véhicule (aux abords de la piscine) et de l’essayer le lendemain, une conférence de presse avait déjà permis à la présence d’en avoir une large idée et d’en débattre avec deux hauts responsables de Global Engines. En effet, Khalil Al Sheikh et Fatim-Zahra Idrissi, respectivement président et directrice marketing et communication se sont tour à tour exprimés concernant l’arrivée de ce nouveau modèle dans la gamme marocaine de Hyundai. Pour M. Al Sheikh, la nouvelle Elantra, incarne une montée en gamme stratégique pour la marque au Maroc. «Hyundai n’est plus un label alternatif à bas prix !», a-t-il martelé. De son côté, Mme Idrissi a passé en revue les différents aspects de ce véhicule qui devrait contribuer à la croissance commerciale de Hyundai au Maroc (lire encadré). Puis, à la question de savoir «quelles sont les concurrentes directes de la nouvelle Elantra ?», Fatim-Zahra Idrissi ne mâche pas ses mots : «Honda Civic, Kia Cerato, Ford Focus, Renault Mégane…». Les cibles sont désignées et pour les atteindre, la compacte de Hyundai mise avant tout sur son design.
C’est en tout cas la première impression dégagée par l’Elantra.
La face avant, tout d’abord. Elle est expressive et à forte personnalité du fait de sa calandre presque verticale, sa large prise d’air au bas du bouclier et surtout, ses blocs de phares au dessin assez original. Et de l’originalité, l’Elantra en affiche autant vue d’arrière. Là encore, il n’y a pas de fausse note, mais plutôt des détails bien travaillés par les designers : lunette fortement inclinée, malle peu lourde visuellement et feux longilignes qui débordent sur les ailes et rappellent par leur forme les projecteurs avant. De profil, une nervure court le long du véhicule et s’apparente à un mouvement de vague. Sous cet angle, l’Elantra paraît à la fois aérodynamique et très élancée. C’est indéniable, à lui seul, le design de cette nouvelle Hyundai devrait être un critère déclencheur d’achat en concession.
Pour autant, on n’ira pas jusqu’à dire que c’est l’unique atout de l’Elantra. Il y a aussi son habitacle qui peut convaincre. La présentation de la planche de bord, la qualité des matériaux ou encore l’espace disponible aux places arrière sont autant d’aspects appréciables, qui positionnent ce véhicule dans la moyenne supérieure de son segment, celui des berlines compactes. Et face à ses rivales, l’Elantra n’a pas de complexe à se faire en termes de dimensions, puisqu’elle est longue de 4,50 m, large de 1,77 m et haute de 1,49 m. Idem pour ce qui est du coffre qui affiche un volume de 402 litres, ainsi que du volet mécanique et ce, même si seuls deux moteurs sont disponibles sous le capot de la nouvelle Elantra. Il s’agit d’un quatre-cylindres 1.6 l essence de 121 chevaux et d’un autre Diesel de même cylindrée, mais développant 115 ch. Et parce que ce dernier, le 1.6 CRDi, devrait constituer le gros des ventes sur le marché marocain (diésélisé à près de 70%), c’est celui qu’ALM a pris à l’essai au lendemain de la présentation. Une brève prise en main dans les environs de Tanger, qui a révélé un moteur assez agréable à conduire. Plutôt bien travaillé en termes d’insonorisation et de vibration, il est également volontaire en accélérations, servi par un couple suffisant de 255 Nm (Newton-mètre). C’est aussi un Diesel sobre, puisqu’en moyenne (cycle mixte), il se contente de 4,9 l/100 km en gazole à 350 ppm.
Tout cela est bien. Reste la question des prix et des équipements. Même si toutes les versions disposent entre autres de la climatisation, des lève-vitres électriques, d’une alarme et d’un autoradio (avec entrée audio pour connecter un baladeur numérique) ou encore d’un rétroviseur intérieur eléctrochrome…, il ne serait qu’objectif de dire les choses telles quelles sont: ces configurations sont tout au moins critiquables et à plus d’un titre.
Quatre finitions sont disponibles dans le catalogue de l’Elantra : Pack; Confort ; Maestro et Elite. On n’évoquera cette dernière que succinctement même si, elle est la plus fournie du lot et la seule à offrir l’intégralité des équipements avec en plus une sellerie cuir et une boîte à vitesses automatique. Mais elle reste strictement réservée à la version essence.
En revanche, la finition Pack (associée aux deux motorisations) fait dans l’économique au point de se passer sur deux dispositifs sécuritaires : les airbags (pas même conducteur) et le freinage ABS. Ce dernier n’est pas non plus disponible sur la deuxième version (Confort) pourtant affichée à plus de 200.000 DH dans les deux cas (essence ou Diesel). La troisième dotation, se veut plus enrichie (double airbag; ABS avec EBD ; climatisation automatique ; volant multifonctions et gainé de cuir ; jantes alu de 16 pouces), mais ne reçoit toujours pas de banquette rabattable, un "gadget" souvent utile qui s’est pourtant standardisé sur la plupart des voitures aujourd’hui.
Bref, tel est le choix de l’importateur marocain, qui reste cependant assez confiant sur le succès de ce modèle. Global Engines ambitionne ainsi de vendre 900 unités de l’Elantra cette année, et jusqu’à 1.300 autres en 2008. Des objectifs réalisables au vu des réelles qualités dont dispose l’Elantra… mais un sacré élan commercial qui ne saurait se concrétiser sans une certaine agressivité sur le plan communicationnel. Tout est dit!

Toutes les versions, tous les prix (TTC)

Elantra 1.6 ess Pack ……….… 189.000 DH
Elantra 1.6 ess Confort ……… 203.000 DH
Elantra 1.6 ess Maestro …………219.000 DH
Elantra 1.6 ess Elite (BVA)…….235.000 DH
Elantra 1.6 CRDi Pack ……….… 215.000 DH
Elantra 1.6 CRDi Confort………..228.000 DH
Elantra 1.6 CRDi Maestro………..244.900 DH

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *