Hyundai et l’Afrique : Le million !

Hyundai et l’Afrique : Le million !

Une banderole commémorative, des fleurs, des applaudissements… Ce jour-là, les faits avaient pris des allures d’événement. Normal, ce n’est pas tous les jours qu’un véhicule portant le numéro 1.000.000 prend le large vers un autre continent. Cela s’est passé le 23 juin dernier sur l’un des quais d’Ulsan (Corée du Sud), port à partir duquel Hyundai Motor a exporté sa millionième voiture vers l’Afrique. «C’est la preuve de l’évolution rapide des ventes de Hyundai en Afrique», a indiqué le premier constructeur coréen dans un communiqué. Pour rappel, cet exploit intervient 33 ans après l’exportation du premier modèle de la Hyundai Motor Company. En effet, c’est en 1976 que la première Hyundai, une Pony, a été livrée pour un client Liberia.
Le même document revient également en arrière pour préciser que la marque a pris 29 ans pour exporter ses premières 500.000 unités –atteints en 2005– vers l’Afrique et seulement 4 ans pour atteindre la seconde moitié de ce premier million exporté.
Quant à la millionième Hyundai exportée vers le continent noir, une Elantra de couleur blanche, elle est actuellement en train de «naviguer» vers l’Egypte. Ce dernier constitue avec le Maroc, l’Algérie, l’Afrique du Sud et le Nigeria les principaux marchés ayant contribué à la croissance fulgurante de la marque en Afrique.
Au Maroc, Global Engines enregistre une croissance continue depuis 2002, soldée par une année 2008 record : 7.155 Hyundai vendues et 8% de parts de marché. En 2009, l’importateur marocain de Hyundai a déjà livré plus de 3.500 véhicules, ce qui lui permet de figurer dans le Top 5 des marques les plus vendues.
De son côté, Hyundai Motor Algérie a totalisé 40.915 ventes de véhicules en 2009, soit environ 17% de parts de marché. Sauf que ce volume ne concerne pas que les véhicules de tourisme, il inclut également camions, bus et engins de travaux publics.
Mais c’est l’Egypte qui reste le premier marché d’Afrique pour cette marque, laquelle y occupe aussi la place de leader et y affiche d’excellentes performances. En effet, Hyundai a écoulé 53.153 véhicules au pays des pharaons durant la seule année 2008 (!), soit une part de marché de 26,4%.
D’ailleurs, ce n’est pas par hasard si en 2008 Hyundai a choisi Le Caire pour y installer son bureau régional de liaison dédié à l’Afrique.
Enfin, la lancée de Hytundai en Afrique ne saurait être freinée dans les mois et années à venir. Non seulement parce que de nouveaux produits seront lancés, mais aussi du fait de tout un travail d’image et d’actions marketing. En étant sponsor officiel des deux prochaines éditions de la Coupe du monde de la Fifa (2010 et 2014), la marque a déjà commencé à fournir la flotte du comité d’organisation local en véhicules Hyundai, mais elle sera constamment visible sur les panneaux d’affichages urbains, comme dans les stades d’Afrique du Sud. Le premier marché du continent Noir qui, lui, reste encore à conquérir pour Hyundai.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *