Hyundai i-Blue : Un étonnant démonstrateur technologique

Hyundai i-Blue : Un étonnant démonstrateur technologique

Contrairement à une quelconque et fausse idée reçue, Hyundai Motor est loin d’être à la traîne en matière de technologies écologiques. Le premier constructeur coréen a même le mérite –flatteur et louable– d’investir une voie encore plus propre que celle des moteurs à biocarburants ou des véhicules hybrides : celle de la pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène.
Pourquoi «encore plus propre» ? Tout simplement parce que ce mode de propulsion n’émet aucun gaz à effet de serre ! Et pour magnifier encore plus son expérience et ses avancées en la matière, quoi de plus beau et plus futuriste qu’un prototype comme le i-Blue ?
Présenté, il y a environ un an, lors du Salon de Francfort, ce concept-car avait séduit le grand public par sa ligne de crossover avant-gardiste, mais intrigué la concurrence par la nature de sa structure et de ses dessous. Aujourd’hui, plus de mystère. Hyundai et son staff d’ingénieurs avancent même beaucoup d’informations sur cet engin. Ainsi, on sait que le i-Blue a été développé sur une plate-forme spécialement étudiée pour accueillir les organes de propulsion par hydrogène. Situé à l’avant, en lieu et place d’un traditionnel moteur thermique, une pile à combustible joue le rôle d’une motorisation électrique. Puissante de 100 KW (soit 130 chevaux), elle peut donc emmener l’i-Blue dans un silence quasi-absolu et une vitesse maxi qui atteint tout de même 165 km/h. Niché sous le plancher et entre les roues arrière, le réservoir peut contenir 115 litres d’hydrogène pressurisé à 700 bars, étant ainsi capable d’offrir (à la pile à combustible) une autonomie de 600 km. En fait, la répartition des masses optimisée à 50/50, ainsi que le centre de gravité plutôt bas, participent aux performances dynamiques du véhicule. La marque Hyundai, dont on précisera qu’elle fabrique elle-même les composants de ce système, a également annoncé qu’elle prévoyait une production en série à court terme d’un véhicule aussi respectueux de l’environnement.
En attendant cette échéance, toute sa gamme de produits continuera à profiter des progrès accomplis à travers le concept i-Blue. Et ce, autant sur le plan technique qu’aérodynamique. Faut-il le rappeler, le groupe automobile coréen dispose de la plus grande soufflerie d’Asie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *