Hyundai Ioniq dévoile son premier modèle autonome: Plus sûre, même sans conducteur !

Hyundai Ioniq dévoile son premier modèle autonome: Plus sûre, même sans conducteur !

L’objectif du nouveau modèle Hyundai Ioniq autonome est de simplifier les systèmes d’auto-conduite autant que possible afin de les rendre accessibles au plus grand nombre d’utilisateurs.

Après la Tesla, Hyundai dévoile son modèle 100% électrique et autonome. Le projet d’une nouvelle Hyundai Ioniq sans conducteur a été présenté le 23 décembre à Los Angeles en marge de «l’Automobility LA», nouvelle forme du «Los Angeles Auto Show». A l’occasion, le concessionnaire coréen a révélé les détails de son nouveau concept, visant ainsi à développer une nouvelle plate-forme de véhicules autonomes et abordables. Actuellement, elles sont trois Ioniq autonomes à être testées par Hyundai Motor, ainsi que deux autres véhicules autonomes Tucson Fuel Cell au centre de recherche et de développement de Hyundai Motor à Namyang, en Corée du Sud. Le concessionnaire compte présenter deux de ses nouveaux modèles au Consumer Electronics Show (CES) en janvier 2017.

Tour d’horizon…

Après avoir séduit le public par son élégant design et sa performance en tant que véhicule hybride, la Hyundai Ioniq relève un nouveau challenge : l’autonomie. Elle intègre ainsi à son pare-chocs le système LiDAR, dont disposent les rares prototypes autonomes en développement actuellement. Et pour marquer la différence, elle l’intègre à son pare-chocs avant au lieu de le placer sur son toit. Et pour simplifier davantage le système d’auto-conduite, le modèle a été doté de caméras «Smart Cruise Control», orientées vers l’avant du véhicule. Le «Lane Keeping Assist» est également présent sur le modèle de production. Les deux systèmes sont intégrés à la technologie des capteurs LiDAR 3D pour une meilleure sécurité et aisance de contrôle. En effet, l’objectif du nouveau modèle Hyundai Ioniq autonome est de simplifier les systèmes d’auto-conduite autant que possible afin de les rendre accessibles au plus grand nombre d’utilisateurs. «Les innovations telles que les véhicules autonomes ont plus de valeur quand elles sont disponibles pour tout le monde», a déclaré Mike Song, chef des opérations de Hyundai pour l’Afrique et le Moyen-Orient. Selon lui, «ces progrès contribueront grandement à la sécurité des routes et offriront un transport plus efficace, plus commode et moins stressant».

La performance des fonctionnalités d’assistance au conducteur existantes sur le nouveau modèle du concessionnaire coréen s’accomplit grâce à son système d’exploitation. En effet, la Hyundai hybride autonome est en train de développer son propre système d’exploitation dédié à ses véhicules autonomes, afin de réduire au maximum la puissance de calcul nécessaire à son fonctionnement. Cette plate-forme à faible coût sera proposée en option et installée sur tous les prochains modèles Hyundai.

Ces nouvelles caractéristiques s’appuient sur les capacités de la Ioniq de production, qui est déjà équipée du freinage d’urgence automatique avec détection des piétons, d’un régulateur de vitesse intelligent, de l’avertissement de sortie de voie et de l’assistance de trafic croisée. Le véhicule intègre également tous les contrôles de systèmes autonomes existants pour assurer une transition fluide pour les conducteurs entre les modes actifs et auto-conduite. A noter que la berline a déjà décroché 5 étoiles aux crash-tests de l’Euro NCA. Lors de ses essais, Hyundai Ioniq a réussi à obtenir d’excellentes notes dans les quatre catégories suivantes : protection des adultes, protection des enfants, protection des piétons et équipements de sécurité, démontrant ainsi qu’elle compte parmi les véhicules les plus sûrs de son segment.

Ces petites installations qui feront la différence

Mis à part le système «LiDAR» qui permettra à l’Ioniq autonome de détecter la position absolue des véhicules environnants et des objets, d’autres fonctionnalités s’ajoutent à la liste afin d’assurer un meilleur contrôle du véhicule.

Ainsi, l’Ioniq autonome disposera également d’un radar orienté vers l’avant. Ce dispositif permettra de détecter l’emplacement relatif et la vitesse des objets sur la trajectoire du véhicule pour faciliter la planification de l’itinéraire. Un autre radar de détection des angles morts est également intégré au véhicule pour assurer au pilote que les changements de voie sont exécutés en toute sécurité.

Aussi, l’ensemble des trois caméras permettra de détecter la proximité des piétons, les marquages de la voie ainsi que les feux de circulation. S’ajoute à ces options une antenne GPS pour déterminer l’emplacement précis de chaque véhicule. In fine, les données de cartographie haute définition de Hyundai MnSoft fourniront l’exactitude de l’emplacement, la qualité de la route ou la courbure, la largeur de la voie ainsi que le reste des données d’indication.

Maryem Laftouty

(journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *