Hyundai Santa Fe : le million, fois deux

Hyundai Santa Fe : le million, fois deux

Juin 2000. Hyundai Motor, qui est alors un constructeur en pleine ascension et en quête de croissance à l’international, lance le Santa Fe. Il s’agissait de son premier véhicule haut sur pattes et doté d’une transmission intégrale. Sa mission : toucher une nouvelle clientèle et surtout relancer la marque en Amérique du Nord. Les débuts sont timides, mais très encourageants puisque ce véhicule parvient, en un semestre, à séduire plus de 65.000 clients, dont 45.000 à l’extérieur du marché coréen. L’année suivante, les ventes explosent carrément, dépassant les 166.000 unités écoulées au total. Cela, malgré le fait que le constructeur avait, entre-temps, déjà lancé deux autres 4×4, à savoir le Galloper et le Terracan.
Qu’avait-elle de si spéciale cette première génération ? Peu et beaucoup de choses à la fois. Sa ligne extérieure n’était pas plus attrayante que celle de ses rivaux (nippons), mais n’était pas pour autant rebutante. En fait, la popularité du premier Santa Fe tenait surtout au bon compromis qu’il offrait : un 4×4 urbain, moderne, disponible en diesel et offrant un rapport prix/équipement très compétitif. En 2004, le Santa Fe se vend à 262.628 exemplaires dans le monde : il est le véhicule le plus diffusé de Hyundai aux Etats-Unis et dans le monde !
Fin 2005, c’est au tour du Santa Fe, deuxième du nom, de prendre le relais. La rupture est totale. Le design est beaucoup plus élégant, la présentation intérieure est clairement montée d’un cran et son habitacle accueille désormais 7 places.
Une montée en gamme qui n’est pas seulement d’apparat, puisque sa belle robe cache des dessous sophistiqués. Outre une transmission intégrale (avec blocage du pont arrière), il reçoit un puissant diesel (le 2.2 CRDi de 150 chevaux). Une fois de plus, le succès est au rendez-vous et les ventes qui s’étaient tassées à quelque 171.000 unités en 2005 (fin de carrière du modèle sortant oblige) s’envolent de nouveau à plus de 217.000 exemplaires l’année suivante. Mieux encore, le Santa Fe réalise en 2007 sa meilleure performance commerciale avec près de 284.000 nouvelles livraisons !
Au Maroc où elle a été lancée en mai 2006 (à l’occasion du Salon Auto-Expo), cette deuxième génération du Santa Fe a tout aussi bien été accueillie par la clientèle. Si bien qu’en 2008, le Santa Fe s’est adjugé le titre de «4×4 le plus vendu du Royaume», avec 1.272 de unités.
Un succès qui devrait plus que s’entretenir l’année prochaine avec le lancement d’une version restylée qui monte encore plus en gamme. Au menu : de légères évolutions de carrosserie, de nouvelles sophistications et gadgets (détecteur de crevaison, démarrage sans clé, caméra de recul…) et surtout un diesel boosté à près de 200 ch ! De quoi lui laisser grandes ouvertes les portes du succès. Surtout si l’importateur parvient à conserver des tarifs aussi compétitifs…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *