Il était une fois… BMW Série 3 E36 : Une génération pas comme les autres

Il était une fois… BMW Série 3 E36 : Une génération pas comme les autres

Le modèle le plus vendu de BMW est sans conteste la Série 3. Née en 1975 pour remplacer la BMW 2002, elle est rapidement devenue le modèle le plus plébiscité de la gamme. A sa 6ème génération aujourd’hui elle porte le nom de code F30 mais quelques années plus tôt, c’est une autre référence qui a marqué les esprits, en l’occurrence la fameuse E36.
Apparue en 1975, la Série 3 a accueilli sa 3ème génération à la fin de l’année 1990. Connue par le public connaisseur sous l’appellation E36 elle s’est d’emblée distinguée de sa devancière grâce à une ligne plus dynamique et des dimensions plus importantes.
A sa sortie, elle n’était disponible qu’en essence avec trois versions, à savoir la 316i développant 100 ch, la 318i avec ses 113 ch et enfin la 325i dont la puissance était de 192 ch. Toujours pas de diesel, BMW a préféré offrir à sa Série 3, 3ème du nom, une nouvelle version essence développant cette fois 150 ch, c’est la 320i. La première version diesel a pointé le bout de son nez vers la fin de 1991 avec la 325 td qui développait 115 ch. En 1992, la E36 a eu droit à une version coupé mais surtout à l’arrivée d’un nouveau moteur, le 1,8 l essence de 140 ch. Une année plus tard, avec le lancement du cabriolet, la E36 a également vu ses petits 4-cylindres gagner en puissance pour passer à 102 ch pour la 316i et à 115 ch pour la 318i. En 1994, elle reçoit une déclinaison plus puissante du moteur diesel de la 325 td  et passe ainsi de 115 ch à 143 ch grâce à l’installation d’un refroidisseur d’admission d’air. Cette même année apparaît la version compacte, modèle 3 portes plus court de 22 cm. Cherchant en permanence à enrichir sa gamme grâce aux différentes déclinaisons, elle a tenté la version break en 1995. Cette dernière a pu inaugurer un tout nouveau 6 cylindres essence 2,8 l de 193 ch qui est venu remplacer le 2,5 l et ses 192 ch canassons sur les autres versions. Une troisième motorisation diesel de 1,7 l de 90 ch est venue enrichir la gamme.
Toujours dans le souci de compléter l’offre de motorisations entre la 320i (150 ch) et la 328i (193 ch), une 323i dotée d’un moteur 6 cylindres de 2,5 l (170 ch) a fait son apparition en 1996. Le 1,8 l de 140 ch a été remplacé par un 1,9 l développant la même puissance.
Pour ce qui est de la M3, elle a commencé sa carrière avec un moteur 6 cylindres 3.0l de 286 ch à simple Vanos (système de distribution variable de chez BMW), avant de passer à une cylindrée à 3.2l avec une puissance de 321 ch et surtout au double Vanos. La M3 E36 était disponible en coupé, cabriolet et berline, et a été équipée d’une boîte séquentielle, l’une des premières du marché, la SMG (Sequential Motorsport Gearbox). La distribution variable (Vanos chez BMW) fait son entrée dans la gamme sur les 323i, 325i (certaines), 328i, M3 3.0l et M3 3.2l (double Vanos).
Avec la présentation de la E46 en 1997, 4ème génération de la Série 3, la E36 a dû tirer sa révérence mais a gardé une place particulière dans le cœur des passionnés de la marque à l’hélice puisqu’on en voit quelques-unes circuler sur nos routes. Si certaines sont dans un état déplorable, d’autres ont droit à une seconde jeunesse grâce à des conducteurs fidèles à la marque et principalement à cette génération de la Série 3. Plus petit modèle de la marque avant l’apparition de la Série 1 en 2004, elle en est aujourd’hui à sa 6ème génération et confirme son succès à travers le monde.

Historique :

• 1990 : Lancement de la 3ème génération de la Série 3 en version berline uniquement.
• 1992 : Après le succès de la 4 portes, il était temps pour le coupé de faire son apparition.
1993 : Lancement du cabriolet et de nouvelles motorisations pour le coupé avec le 1,8 de 140 ch.  Egalement au programme, une augmentation de puissance pour la 316i et 318i mais surtout apparition de la fameuse M3.  
• 1995 : Commercialisation de la version break et apparition d’un nouveau 6-cylindres plus puissant.
• 1996 : Avant de tirer sa révérence, BMW a offert à la E36 une nouvelle motorisation, la 323i qui se place entre la  320i et la 328i.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *