Il était une fois… La Menara : Une ambassadrice de charme

Il était une fois… La Menara : Une ambassadrice de charme

Rares sont les représentantes du Maroc dans le monde de l’automobile, mais on dit bien que la qualité prime, et de loin, sur la quantité. Si dans les années 2000 on a davantage parlé de la marque Laraki, il faut savoir que dès les années 90, la première représentante à 4 roues du Maroc a vu le jour. La Menara séduit toujours par son look néo-classique. Retour sur les débuts de cette voiture bien particulière.
L’histoire commence en 1972, quand Gilbert Guzzo, avec son certificat d’aptitude professionnelle d’électromécanicien, a réussi à convaincre les dirigeants de la firme pétrolière Texaco de lui confier la gérance d’une station-service dans laquelle il pouvait installer son atelier mécanique. Dès lors, il a créé son entreprise dénommée «Canam» pour Caravaning – Nautisme – Marocain.
Comme son nom l’indique, cette société, dont quelques ouvriers sont restés fidèles à Guzzo, fabriquait principalement des caravanes, camping-cars et bateaux de plaisance. Très rapidement Canam a cherché à diversifier ses activités et s’est lancée dans la fabrication de manèges électriques et mécaniques pour parcs d’attraction, de bungalows de chantier, ou encore la réalisation de remorques spéciales.
Mais c’est en 1993, que l’entreprise Canam a pris une nouvelle orientation quand Gilbert Guzzo s’est vu confier la réalisation de la réplique de la Peugeot Bebe 1913 par Feu Sa Majesté le Roi Hassan II lui-même. Ce projet, qui a démontré les capacités de Guzzo et ses hommes a abouti à la conception et réalisation d’une voiture 100% marocaine. C’est donc ainsi qu’est née La Menara qui a d’ailleurs donné son nom par la suite à l’entreprise renommée Automobiles Menara. Aux allures de voiture d’époque mais dotée d’équipements des plus modernes et d’un moteur puissant, la Menara est un harmonieux mélange de haute technologie et d’artisanat. Elle a, d’ailleurs, fait l’objet de plusieurs reportages sur des chaînes internationales de télévision et de nombreux articles dans les magazines spécialisés.
Avec une carrosserie en fibre de verre et des finitions «faites-mains» elle peut également être personnalisée par son propriétaire, sablage des initiales sur le pare-brise, broderies sur la sellerie, faisant ainsi de chaque modèle une pièce unique.
Cabriolet deux places au long capot, aux ailes largement ourlées et agrémentées de marchepied à l’ancienne, la Menara, baptisée ainsi par Sa Majesté le Roi Hassan II en référence au site historique de Marrakech, cache bien son jeu. La Menara est équipée d’un moteur d’une cylindrée de 1998 CC avec 4 cylindres en ligne développant 120 cv à 5.500 tours-minute. Les amateurs de grande vitesse ont de quoi être comblés, la Menara peut rouler à 160 km/h sans grande peine. Fabriquée en matériaux composite de grande résistance, la Menara rivalise avec les meilleures berlines de son genre en matière de sécurité et confort. En effet, la direction à crémaillère est assistée et la stabilité du véhicule est garantie par une double suspension alors que le système de freinage est éprouvé avec des disques à l’avant et des tambours à l’arrière. Tous les matériaux nobles utilisés viennent du Maroc et la fabrication est d’une finition minutieuse, évidente lorsque l’on détaille la sellerie ou le tableau de bord en racine de thuya d’Essaouira. La Menara, qui a été exposée dans des salons Nord-américains spécialisés à New York et à Toronto, a forcé l’admiration des professionnels et des fans de l’automobile d’époque. Elle n’a d’ailleurs pas laissé de marbre les amateurs, et surtout les collectionneurs qui l’ont adoptee dès le départ.

Historique :

• 1972 : Gilbert Guzzo, avec son certificat d’aptitude professionnelle d’électromécanicien, réussit à convaincre les dirigeants de la firme pétrolière Texaco de lui confier la gérance d’une station-service. C’est là qu’il a installé ses premiers ateliers.
• 1993: Gilbert Guzzo s’est vu confier la réalisation de la réplique de la Peugeot Bebe 1913 par Feu Sa Majesté le Roi Hassan II lui-même.
• 1994: Naissance de la première voiture marocaine des ateliers de Guzzo, La Menara a séduit son public dès le premier regard.
• 1995 : Canam a obtenu le statut d’importateur exclusif au Maroc d’Alfa Romeo avant de céder
la carte à Fiat Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *