Il était une fois… Volkswagen Scirocco : La sportive de Wolfsburg

Il était une fois… Volkswagen Scirocco : La sportive de Wolfsburg

Si beaucoup ont découvert le Scirocco de Volkswagen à travers sa dernière génération, rares sont ceux qui savent que l’histoire du coupé a démarré dans les années 70. Modèle le plus sportif de la gamme Volkswagen, il affiche un look particulier qui lui permet de se distinguer au sein même de sa famille. Retour sur les débuts du Coupé allemand.
A la fin des années 60, Volkswagen n’offrait aux clients que des véhicules issus d’une conception datant d’une vingtaine d’années. Il fallait élargir la gamme et trouver de nouveaux modèles pour partir à la conquête d’un marché automobile en plein essor. C’est pour cette raison que la firme de Wolfsburg a fait appel à l’italien Giugiaro.
Leur collaboration a démarré en 1970 avec la présentation de la Passat et c’est en dessinant la Golf qu’il a eu l’idée de créer un modèle dérivé, le coupé Scirocco.
Volkswagen ne souhaitant pas en financer l’étude, à cause des risques considérables du lancement sur le marché en très peu de temps de nouveaux modèles, Giugiaro a décidé de contacter Wilhelm Karmann qui fabriquait déjà les «Karmann Ghia» au profit de VW, afin d’élaborer ensemble le design de ce futur coupé.  Le jour de la présentation du prototype à Osnabrück (siège de l’usine Karmann) tout le monde était emballé, mais avant que le modèle n’ait été présenté à Wolfsburg il y a eu quelques modifications, notamment sur le hayon avec l’arrête supérieure spécifique avec le léger bord relevé. Lorsque le prototype final a été présenté à Wolfsburg, les dirigeants de VW ont été finalement conquis. Ils ont donc conclu que le nouveau coupé allait être fabriqué dans les usines Karmann, Volkswagen se chargeant de la commercialisation et du service après vente. Le nom «Scirocco» qui a été choisi est en réalité le nom d’un vent du Sahara, un vent brûlant du désert africain. Ce nom particulièrement attrayant est écrit avec l’orthographe italienne, pour rendre hommage à Giugiaro qui l’a dessiné. Le coupé reprenait bon nombre d’éléments à la Golf, comme le châssis, les trains roulants, les motorisations afin d’en diminuer le coût de fabrication. Dessiné de la main de Giugiaro, le coupé se distinguait par une calandre plus fine à quatre otiques circulaires (pour les versions haut de gamme) une ligne de carrosserie fuyante et un hayon spécifique. Les groupes motopropulseurs disposés transversalement, le déport négatif du train avant, le train arrière à bras tirés et traverse déformable, le double circuit de freinage en diagonale, les zones de déformation de la carrosserie en cas de chocs : cette voiture était résolument moderne.
L’intérieur n’avait pas été laissé pour compte, puisque certains des matériaux utilisés avaient été imposés par l’équipe Karmann contre l’avis de Volkswagen, d’ailleurs, faisant ainsi grimper le tarif. En octobre 1973, la toute première Scirocco est sortie des chaînes de montage mais ce n’est que l’année suivante qu’elle a été dévoilée pour la première fois au public à l’occasion du Salon de Genève, en mars 1974. Elle présentait une réelle rupture avec le style des anciennes VW à moteur arrière refroidi par air. Comme les jours du Coupé Karmann Ghia étaient comptés, le coupé Scirocco a été présenté comme son successeur. Cette voiture était aussi complètement nouvelle pour les mécaniciens et les personnels du Groupe VAG. Afin de donner les nouveaux aspects mécaniques et les caractéristiques du coupé Scirocco au personnel des concessions, un diaporama de 24 diapositives leur a été commenté lors de séances d’informations en 1974. A son lancement, trois moteurs étaient prévus pour le Scirocco, mais il a fallu attendre quelques mois pour disposer du moteur 1100cc et de la boîte automatique. Mais depuis, le coupé a su évoluer en marge avec l’évolution du style de la marque revendiquant toujours autant de sportivité, notamment à travers la dernière version GTS présentée.

Historique :

• 1970 : Début de la collaboration entre Volkswagen et Giugiaro. La Passat est le premier modèle à être né de cette union, suivie de la Golf et le Scirocco a vu le jour dans la foulée.
• 1974 : Volkswagen présente son tout nouveau modèle, le Scirocco au Salon de Genève alors que plusieurs hésitations ont accompagné sa conception et son développement.
• 1975 : Le Scirocco connaît ses premières évolutions et accueille notamment la boîte automatique pour les moteurs 1500cc.
• 1977 : Apparition de nouvelles versions GL, GLi, GT et GTi et changement d’appellation pour les finitions avant que le coupé ne subisse un restylage.
• 1981 : Après avoir vendu plus de 500.000 exemplaires de la première génération, le Scirocco 2ème du nom a fait son apparition.
• 1992 : Volkswagen offre un break à son Coupé avant de le faire renaître quelques années plus tard selon les nouveaux gènes de la marque.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *